Contenu

éducation physique et sportive

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation physique et sportive > IA-IPR > Séquence d'apprentissage

l'obligatoire différenciation en natation

mis à jour le 01/06/2011


natation.jpg

L'enseignement de la natation en EPS implique, par sécurité, un nombre limité d'élèves dans l'éventualité où au moins l'un d'eux ne sait pas nager.

De fait, il est nécessaire qu'au moins deux classes travaillent ensemble afin que tous les élèves puissent bénéficier d'une formation. Le groupe de non-nageur étant réduit, le groupe de nageurs peut facilement atteindre une trentaine d'élèves selon l'effectif global.

La question qui nous intéresse est donc la suivante : comment enseigner un contenu, seul, à trente élèves de 6e dont les acquisitions affectives, équilibratrices, propulsives et respiratoires sont variables?

La présente ressource propose une démarche de traitement de la question qui permet à tous les élèves nageurs de deux classes de 6e d'apprendre un contenu identique quel que soit leur niveau de pratique initial. Le traitement précise la logique de conception, les leçons et les évaluations.


 

mots clés : CP1, différenciation, natation, nageur


* L'approche conceptuelle de l'enseignement de la natation s'appuie sur:

   1.  Le socle commun de compétences et de connaissances:
Dans le cadre la formation globale de l'élève de 6è, nous avons fait le choix de nous appuyer sur l'activité natation pour développer les piliers 1 (Langue française) et 7 (Autonomie/initiative) du socle commun.
Le pilier 1, décliné pour le niveau 6è, invite l'élève  à acquérir le vocabulaire spécifique de l'activité aquatique pour exprimer avec les termes appropriés une connaissance, une compétence ou une observation.
Le pilier 7 demande à l'élève de gérer une situation par la consultation, la mémorisation et la concentration sur les consignes.

   2.  Les programmes EPS applicables à la rentrée 2009:
Au regard des compétences méthodologiques et sociales (CMS) le travail, à partir des deux piliers cités sollicite l'action dans le respect des règles (CMS1) : verbale dans la prise de parole, cognitive dans la compréhension du vocabulaire, motrice et sociale dans l'application des consignes. La mise en projet (CMS3) est incontournable dans la démarche d'apprentissage personnalisé proposée dans l'organisation des séances et l'apprentissage personnalisé des leçons.

Au regard des compétences propres à l'EPS, la natation appartient à la famille d'activité permettant de "réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée". Cette performance se décline tant en "natation longue " (sur 6min) qu'en "natation vitesse" (25m). Dans les deux cas, il s'agit de résoudre des problèmes d'équilibre, de respiration et de trajet moteur mais également de qualité d'entrée dans l'eau ou encore de glisse dans les phases non nagées. L'observation permet la compréhension des attentes et la vérification des réalisations avec la perspective qu'une auto-correction facilitée.

Les connaissances retenues
- L'allongement et l'alignement (à plat sur l'eau, pour toutes les parties du corps).
- La respiration aquatique (expiration complète immergée, expiration rapide émergée).
- L'orientation des surfaces propulsives (différenciation au niveau pédestre, similitude au niveau manuel et lien avec l'axe de déplacement).

Les capacités envisagées:
- Réalisation de 25 m vite départ plongé dans trois nages différentes: brasse coulée, symétrique et avec une bonne orientation des surfaces propulsives pédestres, dos crawlé et crawl avec respiration aquatique.
- Réalisation de 300m sans arrêt avec changement de nage possible mais respect de la respiration aquatique.
- Diversifier les entrées dans l'eau et se déplacer en immersion selon des parcours variés

Les attitudes
attendues:
- Prise de connaissance et compréhension des consignes avant la réalisation motrice.
- Désir d'agir dans la perspective de se transformer durablement et d'enrichir sa motricité aquatique.
- Evoluer en fonction de son profil aquatique personnel en référence au quatre champs d'évolution en natation (ci-après).


   3.  Les quatre champs d'application de l'EPS: moteur, cognitif, relationnel, affectif
Le pôle moteur est central à travers la volonté de proposer un contenu adapté aux particularités aquatiques et l'organisation d'un volume de pratique qui permettent un réel progrès de tous, quel que soit le niveau initial.
Le pôle cognitif est valorisé à travers l'acquisition de vocabulaire spécifique mais également de connaissances relatives à la flottaison, à la respiration et à la propulsion du corps dans l'eau.
Le pôle relationnel est abordé avec la flexibilité des élèves à travailler dans des groupes d'acquisition fluctuant au cours du cycle mais également au cours de la leçon selon les thèmes abordés, ou encore à échanger des conseils selon les besoins.
Le pôle affectif est présent, notamment lors de la gestion des vitesses et durées de nages, mais également au cours des situations d'entrée dans l'eau.

   4.  Les quatre champs d'évolution en natation: entrée dans l'eau, immersion, propulsion et respiration.
Les quatre champs d'évolution aquatiques lient le travail individualisé à tous moments du cycle pour constituer le contenu d'apprentissage de la classe et ce, quel que soit le moment  considéré au cours du cycle : évaluation diagnostic leçons d'apprentissage, évaluation formatrice et terminale.

==========================================================
 
Chaque leçon propose:
  • un temps de travail individualisé sur fiche d'environ 40 min : traitement de l'efficience dans les déplacements aquatiques (équilibre, respiration, propulsion).
  • un temps de travail différencié d'environ 20 min (immersion, entrée dans l'eau).

La leçon 0
n'est qu'un temps de réponse à un questionnaire relatif au savoir-faire dans l'eau. Elle permet la constitution des groupes non-nageurs et nageurs, préalable à la pratique. Elle constitue également une base d'analyse de l'activité aquatique des élèves: "L0, Questionnaire".
Le commentaire du questionnaire par l'enseignant limite les réponses approximatives et les erreurs de répartition des élèves dans les groupes.

La leçon 1 correspond à l'évaluation diagnostic selon les quatre champs d'application avec une prise d'indices plus conséquente au niveau de la propulsion et de la respiration : "L1, Evaluation  diagnostic".

Les leçons 2 et 3 proposent un travail différencié avec comme support la brasse, selon 3 groupes, de la propulsion et de la respiration d'une durée de 40 min environ. Les élèves qui satisfont à la situation de référence en fin de leçon ainsi qu'en début de leçon suivante glissent d'un groupe à l'autre. "L2 et 3, Brasse". 
Les élèves du groupe 3 qui progressent, reconduisent leur leçon une seconde fois en y ajoutant un travail de 4x50 m à allure régulière et soutenue, récupération de 30 secondes, le tout contrôlée à l'aide du chronomètre mural.
La leçon 2 se poursuit avec un travail d'entrée plongeon dans l'eau selon deux niveaux : départ accroupi pour rouler dans l'eau (accompagné), ateliers de diversification des plongeons (autonomie relative) : dans un cerceau, pour toucher le sol avec la main, au-delà d'une ligne matérialisant une distance.
La leçon 3 se poursuit avec un travail d'immersion, les uns tentent de récupérer un anneau de plus en plus profond, les autres d'aller de plus en plus loin, ce qui nécessite alors de nager au fond de l'eau.

Les leçons 4 et 5 proposent la même organisation de travail différencié, le support étant cette fois le crawl "L4 et 5, Crawl"
La leçon 4 se poursuit avec un travail d'entrée dans l'eau vers l'arrière selon deux niveaux : rotation arrière bras lancés, corps cambré, à partir du bord, dans l'eau puis plongeon arrière à partir du bord progressivement élevé (barreau d'échelle, bord au raz de l'eau, bord surélevé, plot de départ).
La leçon 5 se poursuit avec un travail d'immersion où il s'agit de récupérer à une profondeur de 1m80 le plus d'anneaux possible après avoir plongé et être passé sous 3 lignes d'eau tendues perpendiculairement.

La leçon 6 permet la révision des apprentissages des 5 leçons précédentes par la mise en action sur les courtes et longues distances à vitesses différenciées "L6, Epreuves".
Les élèves poursuivent leur travail d'entrée dans l'eau vers l'arrière en le reprenant au niveau où ils l'avaient quitté lors de la leçon 4.

Les leçons 7 et 8 abordent les thèmes de l'équilibre et de la propulsion à partir de la nage sur le dos "L7 et 8, Dos"
La deuxième partie de la leçon 7 a pour objet la présentation de l'auto évaluation envisagée (rq; les épreuves proposées ont été réfléchies et classées par les élèves en fonction de leur vécu). Cette auto évaluation se présente selon une "fiche épreuves" par thème de travail (respiration, immersion, propulsion et entrée dans l'eau) et une"fiche cible" construite par l'élève qui lui permet de visualiser ce qu'il sait réaliser et ce qui lui reste à travailler: "Auto évaluation".
La deuxième partie de la leçon 8 donne le temps aux élèves de poursuivre la prise de connaissance des"fiches épreuves"pour commencer à se situer.

Les leçons 9 et 10 prévoient un temps de révision des trois nages déjà abordées puis une initiation évolutive de la nage papillon "L9 et 10, Papillon". La fiche de travail subsiste mais la différenciation ne réside que dans la vitesse d'apprentissage et non dans les exercices proposés.
Les deuxièmes parties de chacune des deux leçons invitent les élèves à réaliser leur auto évaluation à partir des fiches épreuves et tentent de progresser là où ils sont les plus faibles. Ils entrent alors dans une démarche d'apprentissage actif à partir d'une construction autonome de leur projet,  selon leur profil aquatique personnel. Les échanges entre élèves ainsi que les demandes de conseils dans le choix des exercices de travail auprès de l'enseignant sont valorisés.

L'évaluation prend appui à la fois sur l'observation aquatique des élèves dans chacune des nages, sur la qualité de l'auto évaluation réalisée par les élèves et sur la capacité de ces derniers à comprendre et à renseigner la fiche cible jointe.
 
auteur(s) :

Delphine Evain

information(s) pédagogique(s)

niveau : 6ème

type pédagogique : préparation pédagogique, démarche pédagogique, leçon, évaluation

public visé : enseignant

contexte d'usage : milieu professionnel

référence aux programmes :

  • Projet de programme EPS (éduscol, août 2008),
  • Socle commun de connaissances et de compétences (D. n 2006-830 du 11-7-2006)
 

haut de page

Cette ressource s'appuie sur deux cycles réalisés en hiver 2008 et 2009 auprès de 4 classes de 6ème

Toutes les situations ainsi que l'organisation des leçons ont été vécues par les élèves.

Les documents  d'accompagnement reprennent le suivi des élèves des deux 6è de 2008 en apprentissage

éducation physique et sportive - Rectorat de l'Académie de Nantes