Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > continuité pédagogique HGEMC

E-lyco et continuité pédagogique

mis à jour le 20/03/2020


Continuité pédagogique

Un exemple de dispositif mis en oeuvre dans le cadre du confinement

mots clés : e-lyco, ENT, continuité pédagogique


Les outils d'e-lyco permettent un enseignement à distance avec des sondages, des quizz, des tâches à faire et des devoirs à rendre, on dispose de toute la panoplie qu'il faut pour une formation distante notamment via les outils d'échanges 
Pour les élèves, l'apprentissage distant demande à mon avis un solide scénario. Il faut se lancer dans une démarche de projet : en histoire, je privilégie le travail de plaidoirie ( Exemple : avocat, vous devez défendre le capitaine Dreyfus, rédigez une plaidoirie de vant le tribunal ; vous êtes historien, rédigez un article sur le féminisme sous la 3e République, etc ...) ; en géographie, je propose des études de cas locales, des enquêtes sur l'espace vécu.    
Les élèves peuvent travailler à plusieurs pour éviter le décrochage, utilisent leur réseau de communication habituel pour échanger, ils doivent produire une réponse numérique diffusée à la classe via e-lyco dans un dossier spécifique et j'instaure une petite concurrence entre groupes pour obtenir une stimulation. 


Le confinement est donc bien une opportunité de travailler autrement avec des élèves en attente de quelque chose à faire de motivant : le jeu, "l'escape game", les défis collectifs, le travail collaboratif sont des leviers de formation puissants pour changer nos pratiques.

Un apprentissage par immersion sur une durée limitée : on fait de la géo pendant deux ou trois heures dans la semaine, puis on passe à autre chose. 

Pour le professeur, il faut mettre en oeuvre un planning de travail qui étale les tâches pour éviter d'être submergé de sollicitations diverses. Les outils d'autoévaluation d'e-lyco permettent d'alléger le travail de correction. 
J'observe que les rendez-vous en classe virtuelle  sont très demandées par les élèves. L'outil du CNED est assez performant. Mais ces classes virtuelles doivent être sérieusement préparées tellement les demandes fusent !

Il n'empêche qu'on reste démuni face aux difficultés techniques rencontrées par certains élèves.



 
   
 
auteur(s) :

Pouzin Jackie, Lycée Vadepied, Evron

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes