Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

découverte de la toponymie en 5e

mis à jour le 24/02/2017


carte.png

Objectif : aborder la période des grands défrichements et de la croissance de la population aux XIe-XIIIe siècles à partir d'une activité de découverte sur la toponymie locale.

mots clés : toponymie, Edugéo, IGN


Présentation


Compétences travaillées : 
Pratiquer différents langages en histoire et géographie : utiliser des cartes ; s'approrier et utiliser un lexique spécifique en contexte
S'informer dans le monde numérique : connaître et utiliser différents systèmes d'information : Edugéo, IGN
Raisonner : se poser des question à propos de situations géographiques

Deux activités sont prévues : 2h en classe entière, 1h en salle multimédia.
L'activité sera présentée ici à partir de Longué (49) mais doit être adaptée en fonction de la localisation du collège.

1ère activité (2h), en classe entière


La séance débute par un temps d'explication sur la toponymie car la plupart des élèves ne connaissent pas ce mot.
Un toponyme est un nom de lieu. La toponymie est une science qui a pour but d'étudier l'origine des noms de lieux d'un paysage, d'expliquer leur signification, leurs transformations au fil des siècles et enfin d'étudier leur relation aux sociétés. La micro-toponymie étudie les noms des lieux-dits habités ou non: hameaux, fermes, champs, bois et forêts, routes et chemins, ruisseaux et rivières... etc. Aujourd'hui, la toponymie est une véritable science au carrefour de l'histoire, de la géographie, de la sociologie et de la linguistique.

Mise en application : la carte IGN de Longué et ses environs (il est possible d'utiliser gratuitement les cartes IGN au 1 : 25 000 à des fins de recherche et d'enseignement en suivant ce lien)
 






 
[legende-image]Tableau de classement[/legende-image]Dans un premier temps, les élèves surlignent sur la carte IGN les noms de lieux qui leur sont compréhensibles (ex : les Fontaines) : on constate qu'un certain nombre de toponymes nous sont compréhensibles, mais que beaucoup d'autres ne "veulent rien dire" aux premiers abords.

A l'aide du Glossaire des termes dialectaux : les noms de lieux en France, édité par l'IGN et disponible à cette adresse, les élèves repèrent sur la carte tous les noms dont ils peuvent maintenant comprendre la signification. Les élèves classent ces noms dans un tableau en tenant compte de leur signification : végétation, eau, terres-cultures, hauteur, habitations, lieu de passage... 
A droite, le tableau concernant les environs de Longué.
 

2e activité (1h), en salle multimédia


Ayant la possibilité cette année d'avoir les 5e en demi-groupe, cette séance a été effectuée dans ce contexte, donc chaque élève disposait d'un ordinateur.
Les élèves se connectent sur le site Eduthèque (à l'aide d'un identifiant et d'un mot de passe créés par l'enseignant), puis se rendent sur le site IGN Edugéo.

La première partie du travail consiste pour chaque élève à trouver sa carte personnalisée : dans Edugéo, l'élève recherche l'endroit où il habite. Chaque élève travaillera donc sur une carte différente. Le problème se pose pour les élèves qui habitent dans la ville du collège et qui ont déjà travaillé lors de la 1ère activité sur la carte de l'endroit qu'ils habitent. Ceux-là doivent donc choisir un autre endroit.

Ensuite, les élèves se rendent sur un moteur de recherche et tapent « toponymie noms de lieux en France ». Ils doivent cliquer sur le pdf fourni par le site education.ign.fr. qui leur donne accès à l'explication de milliers de noms de lieux.


 




Ils peuvent enfin rechercher dans ce glossaire les noms de lieux qui figurent sur leurs cartes. Ils ne les trouveront évidemment pas tous. Lorsqu'ils en trouvent, les élèves inscrivent sur une feuille les noms qu'ils ont trouvés et leurs explications. Lorsqu'ils ont terminé, ils peuvent classer ces noms par thèmes (végétation, eau, cultures...), comme cela avait été fait dans la première activité.

Bilan


Le bilan est plutôt positif. Les élèves ont apprécié cette activité qui sortait de l'ordinaire. Ils ont retenu ce qu'était la toponymie. Plusieurs ont demandé s'ils pourraient retourner sur le site d'Edugéo avec les codes que je leur avais donnés. Ils ont aimé faire le lien entre le cours d'Histoire et l'endroit où ils habitent. 
Une frustration quand même de trouver l'explication d'assez peu de mots par rapport à la quantité recherchée.
Pour l'enseignant, le temps de préparation est assez long, notamment pour préparer le lexique.
 
auteur(s) :

Céline Melin, professeur HGEMC au collège Truffaut, Longué

éditeur(s) :

Elsa Goujard, webmestre HG

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes