Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

gouverner la France : l'opinion publique

mis à jour le 21/03/2016


medias_pt.jpg

un travail en salle multimédia sur l'opinion publique et les médias sous la Ve République à partir de ressources en ligne.

mots clés : opinion publique, médias, démocratie d'opinion, mai 68, Ve République


L'évolution du rôle des médias et leur influence sur le fonctionnement des gouvernements.


Cette séquence a été réalisée en demi groupe et en salle multimédia.( Le dossier .zip peut être utilisé dans le cadre d'une classe inversée)
À partir d"un document numérique, les élèves devaient dresser un tableau de l'évolution des rapports gouvernements / médias depuis 1958 et répondre à la problématique suivante :

quel rôle jouent les médias et l'opinion publique dans le gouvernement de la France ?

 

1 - Le pouvoir et l'information aux débuts de la Ve République.


L'opinion publique est devenue un acteur majeur de la vie politique. Dans une démocratie, les médias sont le reflet de cette opinion publique, mais peuvent aussi l'influencer. C'est pourquoi l'État cherche à les contrôler  en particulier lors des grandes crises politiques.

Pour étudier cet aspect, les élèves visionnaient deux vidéos issues des Jalons de l'Histoire, ils devaient :

  • relever les similitudes entre les deux extraits, notamment le ton des journalistes,
  • retrouver le contexte de la seconde vidéo et en déduire les rapports entre les médias et le pouvoir gaullien.
 
Étude d'une vidéo de 1963 : Alain Peyrefitte présente le nouveau journal télévisé

Entretien avec Michel Droit entre les deux tours de l'élection présidentielle de 1965.
 
 

2 - 1968 : une remise en cause du contrôle de l’information par le pouvoir politique.


Rappel : s'aider du livre p. 158 (manuel Hachette TS, Vincent Adoumié et Dominique Fouchard) pour la chronologie.
 
Mai 68 et les médias : à partir de deux sites, répondez aux questions ci-dessous

 http://expositions.bnf.fr/mai68/expo/non/index.htm

Dans l’onglet « presse, ne pas avaler »
Dressez un rapide tableau de  l’information en France dans les années 60.
Pourquoi les radios périphériques (donnez leurs noms) sont-elles plébiscitées par les auditeurs lors des évènements de mai ?

http://www.bdic.fr/expositions/mai68/

Dans l’onglet vivre ensemble, choisir, dans le menu à gauche, media/presse
Lire l’intro et dans en savoir +, ouvrir le tract du Comité de grève de l’ORTF
Que dénoncent les grévistes de l’ORTF, qu’exigent-ils ?

Peut-on affirmer que mai 68 a changé les rapports gouvernements-médias ?
À quel moment de la Ve République la situation des médias a-t-elle vraiment changé ?

Affiche réalisée par l'atelier populaire de l'Ecole des Beaux Arts de Paris, 1968

 
Conclusion

Après mai 68, l’audiovisuel public retourne sous le contrôle du pouvoir politique. Pour le président Pompidou « l’ORTF, c’est la voix de la France ».
Dans les années 70, la presse écrite connaît des difficultés même si le quotidien Libération est fondé en 1973. La presse quotidienne régionale reste populaire. Des radios libres émettent mais elles sont poursuivies pour atteinte au monopole. Il faudra attendre 1981 pour qu’elles obtiennent une existence légale.
Avec l’élection de F. Mitterrand, le PAF (paysage audiovisuel français) se diversifie : privatisation de TF1, création de Canal+ et de M6

3 - Et aujourd'hui ? La perte des repères de l'opinion publique.


Sondages, impopularité : est-ce le Président ou l'opinion publique qui gouverne ? Par Arnaud Teyssier
lire l'analyse d'Arnaud Teyssier parue dans le Figaro, le 9 septembre 2014



Quelles sont les évolutions actuelles qui expliquent la perte de repères de l'opinion publique vis-à-vis des responsables politiques ?

L'article permet de mettre en évidence que le temps politique a changé avec les nouveaux médias : réactions immédiates à des propos rapportés hors de leur contexte qui masquent souvent les débats de fond. Les politiques, utilisateurs eux-mêmes des réseaux sociaux, s’exposent.

Bilan


Ce travail en autonomie a été une « respiration » dans le cours de TS. Les élèves ont pu ainsi mesurer l'écart qui les séparait dans leurs pratiques des médias de celles en vigueur il y a un demi-siècle. Comment imaginer une seule chaîne de télévision, en noir et blanc et dont les journalistes étaient dépendants du pouvoir politique ? La dernière partie du travail leur a permis d'analyser des pratiques qu'ils connaissent mieux avec l'utilisation des réseaux sociaux.
 
auteur(s) :

Claudie Ferchaud, prof HG, lycée d'Orbigny, Bouaye

information(s) pédagogique(s)

niveau : Terminale S

type pédagogique : activité de recherche, démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : salle multimedia

référence aux programmes : Thème III - Les échelles de gouvernement dans le monde.
Gouverner la France depuis 1946 : État, gouvernement, administration et opinion publique.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes