Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

l’invention du planisphère - Ortelius

mis à jour le 15/11/2017


vignette ortelius

initier les élèves à l’histoire globale et aiguiser un regard critique en travaillant à partir du planisphère d’Ortelius. Le planisphère est souvent un objet accepté par les élèves comme une représentation évidente et objective du monde. Il s’agissait de les amener à questionner cette évidence et à enquêter sur les conditions de la création (de l’invention) des premiers planisphères.

mots clés : planisphère, Ortelius, invention


Proposition pédagogique présentée aux RDH de Blois session 2017, mise en œuvre en fin d’année scolaire 2016-2017 avec une classe de Seconde générale ( 33 élèves) au lycée J Perrin (Rezé, Loire Atlantique).

mise au point scientifique et objectifs de la démarche

L’ambition scientifique était d’initier les élèves aux apports de la géohistoire et de l’histoire globale : les inventions de la cartographie de la Renaissance se sont imposées comme la norme de la représentation du monde et illustrent l’eurocentrisme et l’occidentalisation de notre monde contemporain. Les évidences géographiques telles que les continents sont des constructions culturelles.

L’invention du planisphère au XVI°s est souvent présentée comme le résultat d’un progrès scientifique linéaire, avec la maîtrise de techniques cartographiques de plus en plus importantes, l’accumulation empirique d’informations obtenues grâce aux navigateurs européens. Or ce planisphère est en fait une synthèse de la cosmogonie médiévale, de l’héritage antique, de l’influence des autres aires de civilisation.

Bibliographie

GRATALOUP Christian

                - Représenter le monde. Documentation photographique - Les dossiers N°8084, nov-dec 2011,  La Documentation Française.

                - L'invention des continents, Larousse, 2009 

GRUZINSKI Serge  Les Quatre Parties du monde : Histoire d'une mondialisation, 2006


la consigne

Réaliser un commentaire du planisphère d’Ortelius en répondant à la question : En quoi consiste l’invention du planisphère par les Européens au XVI°siècle?

 Mise en œuvre: travail de groupe (8 élèves) en salle informatique.

en amont de la séance...

A partir des ouvrages scientifiques, le professeur réalise des fiches ( format A4 recto) qui vont constituer une banque de données permettant aux élèves de trouver les informations dont ils ont besoin. Les fiches sont mises sur le réseau du lycée.

Thèmes des fiches : les grandes découvertes, les progrès techniques, l’invention de l’Amérique, Mercator et Ortelius, la cartographie antique, la cartographie arabe, la cartographie asiatique, la cartographie médiévale.

Exemple de fiche


Séance 1 : Appropriation des connaissances (2 heures)


Les élèves découvrent et explorent le planisphère d’Ortelius en ligne sur le site de la bibliothèque du Congrès (fonction de zoom et excellente définition). https://www.loc.gov/resource/g3200m.gct00126/?sp=12

Les élèves recherchent des informations. Ils utilisent les ressources en ligne de la BNF (Histoire de la cartographie http://expositions.bnf.fr/cartes/) ainsi que les ressources déposées par le professeur sur l’ENT en fonction des différents thèmes qui doivent être abordés.

Le professeur constitue les groupes de 8 élèves et répartit le travail.

Au sein de chaque groupe, il y a différenciation :

- Les 4 ou 5 élèves les moins autonomes prennent en charge :

  • la présentation du document et de l’auteur .
  • les aspects factuels qui ont permis l’ouverture des images du monde et la normalisation de ces représentations : voyages de découverte, progrès scientifiques et techniques.

- Les 4 ou 5 élèves les plus autonomes prennent en charge les questions de représentations du monde dans leurs dimensions subjectives et culturelles :

  • un héritage de la cosmogonie médiévale.
  • une interconnexion des différentes aires de civilisation (arabe, asiatique).
  • des choix subjectifs : points cardinaux, découpage des continents, projection de marins. 
  • La prise de note de chacun (texte, sélection d’images) est réalisée sous forme numérique et déposée dans le dossier du groupe créé par le professeur sur l’ENT à cet effet.

-  Pour la séance suivante : réfléchir au support que le groupe voudrait utiliser : diaporama, carte interactive, capsule vidéo…  

 

Séance 2 : Réalisation de la production finale : analyse du planisphère (2 heures)

-       Les élèves de chaque groupe font une mise en commun de l’essentiel des informations collectées.

Ils décident ensemble :

  • de la trame du travail d’analyse.
  • du support utilisé.

Les élèves se répartissent les différentes étapes de la réalisation au sein du groupe (réalisation du diaporama, écriture du texte, mise en voix sur Audacity).

Une dernière mise en commun est effectuée et la production finale est rendue à l’enseignant sous forme numérique (fichier ou lien).

vidéos ortélius

 


Prolongement : en AP

Reprise en demi-groupe avec individualisation en fonction des difficultés rencontrées précédemment.

Réalisation de capsules audio à la façon de France info : les pourquoi ? de Philippe Vandel

Format : 2mn

Sujets proposés aux élèves :

  • Pourquoi les cartes sont-elles orientées vers le nord ?
  • Pourquoi le Nouveau Monde s’appelle-t-il l’Amérique ?
  • Pourquoi le monde est-il découpé en 5 continents ?

Mise en œuvre :

  • Etude en groupe entier du format de l’émission (France info en replay : audio + script).
  • Ecriture du script sur le sujet choisi en binôme.
  • Mise en voix (logiciel Audacity)

Autonomie pour certains binômes.

Accompagnement du contenu pour élèves moins autonomes.

Travaux d’élèves : voir la capsule vidéo ci dessous
Cartes interactives : https://www.thinglink.com/user/938798352508649474

 

évaluation

Le travail a été réalisé en reprenant les capacités mises en œuvre :


bilan de l'enseignant

Point positif 1 : Elèves intéressés et globalement curieux. L’image de la carte matérialise des notions sassez abstraite : medium attractif, qui parle aux élèves.

Question de l’orientation : des élèves cherchent des cartes « normales », tournaient la tête pour remettre la carte « à l’endroit ».

Point positif 2 : compréhension satisfaisante du contenu : regard critique sur le planisphère, les continents ; globalement compréhension correcte de la nature d’une invention.

 

Difficulté 1 : tenir compte de la consigne de faire une analyse du planisphère d’Ortelius et non un exposé sur l’histoire de la cartographie…

Difficulté 2 : donner de la cohérence au travail de groupe.

La transmission d’information a été satisfaisante ( même si ils ont eu tendance à coller dans la restitution des connaissances à la formulation qui était celle des fiches ressources). Mais des difficultés ont été visibles dans la conception d’un travail de groupe qui ne se limite pas à une juxtaposition d’informations mais à une analyse.

 



 
auteur(s) :

élodie isoard, Lycée Jean Perrin, Rezé (44)

information(s) pédagogique(s)

niveau : 2nde

type pédagogique : connaissances, production d'élève, scénario, séquence

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, AP

référence aux programmes :

Lycée Histoire Seconde générale

Thème 4 : Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l’époque moderne.

Question obligatoire : L’élargissement du monde ( XV° XVI° siècles). La question traite des contacts des Européens avec d’autres mondes et de l’élargissement de leurs horizons géographiques.

Lycée Enseignement d’exploration Littérature et Société

Thème 3 : Images et langages : donner à voir, se faire entendre.

Collège : Projet d’Education artistique et culturelle dans le cadre d’un EPI

Cycle 4. Thème 3 Transformation de l’Europe et ouverture sur le monde aux XVI° et XVII° siècles.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes