Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

l'urbanisation du monde - espaces et paysages de l'urbanisation

mis à jour le 17/10/2016


urb.jpg

une proposition où seront convoquées la science-fiction, une activité de manipulation et une séance d'AP à propos des graphiques.

mots clés : urbanisation, croissance urbaine, 4ème


Objectifs, enjeux


La première partie du programme de géographie en classe de 4ème porte sur l'urbanisation du monde. Le premier sous-thème invite à aborder la croissance urbaine à l'échelle mondiale ainsi qu'à consolider les connaissances et le vocabulaire des élèves concernant les types d'espaces et de paysages que l'urbanisation met en place.
La ressource d'accompagnement Eduscol précise que :
On cherchera de manière prioritaire à faire comprendre à l’élève :
  • l’ampleur mondiale du phénomène d’urbanisation ;
  • la profonde diversité des paysages, des espaces et des modes de vie, selon les contextes et le degré d’insertion des villes, notamment des métropoles, dans la mondialisation ;
  •  l’inégale connexion des villes aux grands réseaux mondiaux.

Le chapitre permet de travailler les compétences suivantes :
  • se repérer dans l'espace
  • raisonner, justifier une démarche, des choix
  • analyser et comprendre des documents
  • pratiquer différents langages
  • coopérer et mutualiser

Plan de travail distribué aux élèves en début de séquence.
 

Une situation d'introduction à partir d'oeuvres de science-fiction


J'ai choisi d'introduire le chapitre à partir de courts extraits de quatre films de science-fiction : Star Wars épisode III, Batman Begins, Les nouveaux héros, Métropolis.



 
Cette vidéo était insérée sur Elyco dans le blog de la classe et les élèves ont eu à répondre à trois questions :
  • As-tu reconnu les films dont tu viens de visionner des extraits ? Si oui nomme-les et indique la date de leur réalisation
  • Quels sont les points communs entre les différentes villes ?
  • A ton avis, pourquoi les oeuvres de science-fiction imaginent-elles souvent un monde très urbanisé ?

L'objectif était de montrer que la science-fiction  « sous prétexte de décrire des mondes imaginaires illustre ou dénonce des situations qui font partie de notre univers quotidien » (Alain Musset, De New-York à Coruscant, PUF, 2005). Ce premier exercice a permis d'introduire le phénomène de croissance urbaine.
 


Dans un deuxième temps, j'ai demandé à mes élèves d'imaginer les fonctions de cinq bâtiments à partir d'une capture d'écran de Star Wars. Les élèves ont noté leurs propositions dans le cahier puis, à tour de rôle, au tableau. Nous avons ensuite cherché à classer les différentes fonctions (voir exemple d'un travail d'élève). Ce travail a permis de réactiver les connaissances de 6ème et 5ème et de faire émerger la définition de métropole.
 

Une séance d'AP sur l'analyse de graphiques


M'inspirant des Méthodes et outils pour apprendre, fin de cycle 4, Histoire-Géographie publié par Hatier, j'ai proposé à mes élèves de constuire une méthode pour étudier les différents types de graphiques. En classe, nous avons repéré les informations à identifier (titre, données de l'abscisse et de l'ordonnée) et la méthode d'analyse (repérer l'évolution générale, la décrire, faire quelques calculs simples pour montrer la  nature de l'évolution).

Ensuite, j'ai mis à disposition un premier graphique simple et demandé à mes élèves d'appliquer la méthode. Un deuxième, puis, pour les élèves les plus experts, un troisième ont été distribué. Ce travail a été réalisé en îlots.
À l'issue de ce travail, les élèves ont dû rédiger la trace écrite dans leur cahier. Pour cela, ils se sont appuyés sur une carte de l'urbanisation dans le monde et les « éléments clés » proposés par le manuel Magnard (p.186-187) qui étaient projetés au tableau. Exemples de travail d'élèves
 

Une activité de manipulation pour s'approprier les espaces et paysages de l'urbanisation


Sur la place de la manipulation dans les apprentissages, un site internet.

Afin de mettre mes élèves dans une situation d'appropriation active, j'ai distribué à des groupes constitués de 4 à 5 élèves, des photographies de paysages urbains sans aucune indication géographique. Chaque groupe d'élèves a disposé de 15 à 20 photographies.

A noter que pour le choix des photographies, on peut utiliser la banque d'images du site pédagogique ou le site pixabay qui proposent des images libres de droit.

J'ai donné pour consigne de classer les paysages selon le critère de leur choix. Premier constat : les élèves se lancent dans l'activité avec beaucoup d'enthousiasme et cherchent à identifier les paysages distribués. Deuxième constat, les élèves discutent et argumentent afin de trouver un critère satisfaisant pour l'ensemble du groupe.
Après une quizaine de minutes de mise en activté, j'ai demandé à chaque groupe de noter au tableau le critère retenu.
 
  
 
 
La reprise de ce travail a constitué en :
 
  • l'identification / localisation de chaque paysage. Les élèves ont été surpris de constater que les quartiers d'affaires ne se trouvaient pas uniquement aux Etats-Unis et que les bidonvilles ou à l'inverse les gated communities pouvaient se trouver dans tous les types de pays.
 
  • le constat de la variété des paysages urbains. Certains groupes avaient présenti cette variété en organisant par exemple leurs paysages  « du plus urbanisé au moins urbainsé ». Cela a permis d'introduire les notions de centre et de périphéries et de densité.
 
  • le constat d'une uniformisation des paysages à travers le monde. Certains groupes d'élèves avaient d'ailleurs envisagé un classement par fonction et regroupé des paysages de pays très différents dans une même catégorie.

Durant la séance suivante, nous avons repris quelques-uns des paysages étudiés et les élèves ont dû les replacer sur un schéma photocophié. Dans l'ensemble, les élèves sont tous parvenu à identifier ces paysages et à acquérir le vocabulaire géographique du chapitre.
 

Bilan et pistes


Durant la séquence les élèves ont été actifs et investis dans toutes les activités proposées. Quels que soient leur niveau ou leur difficultés, tous les élèves ont participé et se sont globalement appropriés les connaissances du chapitre.

Autour du thème de la ville, on peut construire un EPI. La ville dans la littérature, dans la science-fiction est un thème qui peut intéresser les collègues de Lettres, celui de la représentation de la ville peut interesser les collègues d'Arts Plastiques ou de Musique.

Jusqu'au 5 mars 2017, la Cité des Sciences et de l'Industrie accueille une exposition temporaire :  « mutations urbaines, la ville est à nous ». Un certain nombre de ressources sont disponibles sur le site de la Cité des Sciences et de l'Industrie.
À noter, l'exposition présente le travail d'Armelle Caron sur les « villes rangées », travail qui peut permettre d'aborder les formes urbaines.
 
auteur(s) :

Elodie Soubise, professeur HG, collège F. Villon, Les Ponts-de-Cé

information(s) pédagogique(s)

niveau : 4ème

type pédagogique : démarche pédagogique, scénario, séquence

public visé : enseignant

contexte d'usage : AP, classe, EPI

référence aux programmes : Cycle 4, 4ème
L'urbanisation du monde - espaces et paysages de l'urbanisation.

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes