Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

la Révolution française et l'Empire

mis à jour le 26/01/2020


REVO.jpg

Une proposition de mise en œuvre du chapitre de 4ème La Révolution Française et l'Empire élaborée à la suite de la conférence de Gaïd Andro à Angers (octobre 2019)

mots clés : révolution française, Empire, souveraineté nationale, souveraineté populaire, nation, citoyen


Rappel programme

Le chapitre sur la Révolution française conclut le 1er thème du programme de 4ème "Le XVIIIème siècle. Expansion, Lumières et révolutions". Le programme invite à caractériser les apports politiques, économiques et sociaux de la Révolution en France et en Europe, à replacer les singularités de la Révolution française dans le cadre des révolutions atlantiques, à rappeler l'importance des grandes réformes administratives et sociales de la période.

 

Rappel préconisations Eduscol

Mettre en place les grandes étapes de la Révolution française.
Mettre l'action sur la portée universelle de la Révolution française centrée sur la souveraineté nationale.
Souligner les difficultés auxquelles l'application de ces principes se heurte.



La proposition s'articule autour de 3 temps soulignant l'évolution de la notion de souveraineté autour de la période et l'articulation de cette notion avec celles de liberté, de défense et d'Etat de droit.

 

1789 - 1791
La fin de la monarchie absolue
1792 - 1793
La Nation en danger

1799 - 1804
Instaurer l'ordre social et l'Etat de droit

Expression de deux souverainetés : 
Serment du jeu de paume - souveraineté nationale
Grande peur - souveraineté populaire

La souveraineté est conceptualisée par la population comme un moyen d'obtenir sa liberté

 
La défense, élément central de la souveraineté :
Prise des Tuileries
Massacres de Septembre
Procès de Louis XVI
La multiplication des dangers

Le citoyen assure la défense de la Nation et exprime ainsi sa souveraineté.
La souveraineté et l'Etat de droit :
Conscription
Code civil

Le citoyen appartient à un Etat qui assure l'ordre et dans lequel il a des droits et des devoirs.
 


A l'issue de chaque temps les élèves complètent une frise chronologique sur elyco qui permet de faire la synthèse des événements, le point sur les notions en jeu.

La séquence débute par une réflexion sur la notion de "révolution"" et celle d'"empire".

La définition du terme "révolution" permet de mettre en avant des fils directeurs de la séquence.

 
En introduction, on peut étudier la lettre de Louis XVI convoquant les Etats Généraux lien de téléchargement d'un fichier ainsi qu'un exemple de cahier de doléances. Ces documents permettent d'appréhender le contexte (une crise financière, économique, sociale) et de saisir les aspirations de la population (suppression des privilèges, des droits seigneuriaux, soif d'égalité en droit).

La fin de la monarchie absolue



Travail préparatoire (à la maison) Documents étudiés en classe  Activités Concepts / notions / vocabulaire
A l'aide de la frise repérer la date d'ouverture des Etats Généraux, le facteur de tension, la réaction des députés du Tiers-Etat.























 
- Texte Serment du Jeu de paume
- Bailly (23 juin) "la Nation assemblée ne peut recevoir d'ordre"











- Récit d'un épisode de la Grande Peurlien de téléchargement d'un fichier




- Lettre du marquis de Ferrières (abolition des privilèges)
- Gravure anonyme
- Caricature anonyme



 
-Rédiger un texte expliquant ce qu'est le Serment du Jeu de paume (3QOCP)

-Expliquer qui s'empare du pouvoir et en se fondant sur quelle légitimité



 







-Localiser, identifier les acteurs, les motivations, les actions



- Identifier et comprendre le point de vue d'un document






 
Souveraineté
Nation

Souveraineté nationale
Souveraineté populaire
Privilèges

révoltes
terriers
abolition 

 
La première partie de la séquence peut se conclure par les constats suivants :
 
Par ailleurs, la première partie se conclut également en montrant la corrélation entre la notion de souveraineté et celle de liberté : dans la constitution de 1789, les non-libres ne peuvent pas voter.

A l'issue de ce travail, les élèves complètent sur elyco la frise chronologique en indiquant à l'intérieur de la frise les évènements et dans la case en dessous des mots clefs, idées, définitions . Le travail (remis sous forme de devoir) peut être évalué (compétences : se repérer dans le temps: construire des repères chronologiques - mettre en relation des faits et une époque donnée, identifier des continuités et des ruptures)

La Nation en danger


En introduction, on peut étudier la pétition d'une section parisienne à l'Assemblée Nationale du 26 juin 1792 afin de faire apparaitre les nouveaux facteurs de tensionlien de téléchargement d'un fichier.

L'étude de la Prise des Tuileries fait apparaitre l'idée que face au danger, le peuple décide d'assurer par lui-même la défense de la Nation. Un plan (plan de Turgot) du quartier des Tuileries est fourni ainsi que deux récits de la journéelien de téléchargement d'un fichier. La classe est divisée en deux parties. Le travail est identique pour chacun des groupes : indiquer sur le plan les différents acteurs et les événements. Les plans réalisés par les différents groupes sont projetés afin de mettre en évidence les différences dans les deux récits. Un travail est alors mené pour confronter et comprendre les deux points de vues exprimés. Ce travail peut également être mené en salle multimédia ; les plans complétés par les différents groupes d'élèves sont déposés sur l'ENT ou sur un espace type Padlet.
 

Les massacres de septembre, où dans un climat de psychose collective, la population assiègent les prisons et exécutent des aristocrates et des prêtres réfractaires, peuvent être évoqués à partir de gravures anonymes.
https://www.histoire-image.org/fr/etudes/massacres-septembre

 A partir de ces événements, on peut demander aux élèves une courte synthèse : 

 

La Convention, poussée par la violence populaire, doit juger Louis XVI. En lien avec l'EMC, le procès peut être étudié à partir du site du ministère de la Justice. Sur le site, les élèves peuvent repérer les phases (instruction - procès -débats puis jugement-), les faits imputés, le verdictlien de téléchargement d'un fichier.
 

En conclusion de cette partie, on montre que la notion de souveraineté est liée à la défense de la Nation. A l'issue de ce travail, les élèves complètent à nouveau la frise chronologique sur elyco en indiquant les événements, des mots clefs ou des définitions.

La mise en commun / correction de la frise permet ensuite d'aborder rapidement la multiplication des dangers qui suit l'exécution de Louis XVI (coalition européenne, mouvements contre-révolutionnaires) et la mise en place de la Terreur.



Instaurer l'ordre social et l'Etat de droit


Sous le Consulat et l'Empire, la souveraineté s'institutionnalise et l'Etat de droit se met en place. Ces aspects peuvent être abordés à partir d'une circulaire aux préfets, d'un extrait du code civil, d'une carte de l'Empire et d'un organigramme :

* À partir de l'organigramme, les élèves sont amenés à repérer qui exerce la souveraineté

[Le pouvoir législatif est divisé à l’extrême, est très affaibli et n’a aucun pouvoir de décision. Il est divisé en 4 assemblées : le Conseil d’Etat, le Tribunat, le Corps législatif et le Sénat. Le Conseil d’Etat élabore les lois, les tribuns les discutent, le Corps législatif les votent sans les discuter et le Sénat veille au respect de la Constitution. Ces assemblées ont pour but de discuter les lois mais en réalité tous les membres sont nommés par le 1er Consul selon les fidélités. Le pouvoir exécutif domine la vie politique. Bonaparte possède en réalité le pouvoir. Il propose et vote les lois, nomme et révoque les ministres, il dirige la diplomatie et commande l’armée. Le pouvoir judiciaire perd son indépendance et tous les magistrats sont nommés par Bonaparte. le suffrage universel (masculin, de plus de 21 ans) est adopté mais ce n’est qu’une façade de démocratie car toutes les élections législatives sont supprimées. Les Français participent à la vie politique par le plébiscite, consistant à approuver ou non sa politique par l’intermédiaire d’une question posée. Bonaparte veut instaurer un lien direct avec les Français, qui approuveront à l’unanimité cette nouvelle constitution (à plus de 99%) comme toutes les grandes décisions de Bonaparte. En réalité, chaque plébiscite est le fait de campagnes de propagande, le vote n’est pas secret et l’armée surveille les élections. Bonaparte décide en fait d’instaurer le suffrage universel pour prouver l’adhésion du peuple au gouvernement. ]

* La circulaire aux préfets permet d'aborder la réorganisation de la France en relevant les différentes missions du préfet. L'étude du texte permet également de souligner les devoirs de la population : "conscription", "contributions"lien de téléchargement d'un fichier.

 * La carte de l'Empire permet de constater les conquêtes impériales (retour sur le rôle de l'armée, de la conscription)

 * Le Code civil est étudié et montre l'uniformisation de la loi
 

L'analyse de ces différents documents permet de conclure :

 

Comment la vie en communauté est-elle réglementée ? Quels droits ? Quels devoirs ?
Lois
Administration
Etat
Libertés individuelles (à nuancer)
Tolérance religieuse
Egalité des droits
Impôts 
Conscription

 

Le citoyen appartient à un Etat dans lequel il a des droits et des devoirs et dans lequel il assure l'ordre.

[Etat de droit : un Etat de droit garantit les droits de tous les citoyens et leur octroie des devoirs / la vie en communauté est régie par un système légal et les droits de chaque individu sont respectés]

A l'issue du travail, la dernière partie de la frise est complétée de manière autonome par les élèves.

 
auteur(s) :

Elodie Soubise, professeure Histoire Géographie

information(s) pédagogique(s)

niveau : 4ème

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé :

contexte d'usage :

référence aux programmes : Cycle 4 - 4ème - Thème 1 "Le XVIII siècle. Expansions, Lumières et révolutions." - sous thème 3 "La Révolution française et l'Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe".

ressources associées

Prise_de_la_Bastille.jpg Révolution française et Empire 24/05/2017
en prenant en compte les révolutions atlantiques, les grands événements de la période étudiée et le texte de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, nous avons voulu montrer ...
révolution, principes, réformes, souveraineté, diffusion Fabienne Raffin, Nathalie Boilot
ico.jpg la Révolution française et l'Empire ; défaire la société pour mieux la reconstruire 19/06/2016
des exemples de mise en oeuvre autour de cartes mentales et de la différenciation
Révolution française, Empire, déchristination, carte mentale, différenciation, Justine Gigarel et Aurore Mariel
ico.JPG la Révolution française et l'Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe 18/06/2016
Mettre en oeuvre le chapitre sur la Révolution française et l'Empire en introduisant la différenciation et les cartes mentales
Révolution française, Empire Justine Gigarel et Aurore Mariel
calendrier_pt.jpg les relations entre la religion et l'Etat sous la Révolution et l'Empire 20/02/2012
Voici une étude sur "les relations entre la religion et l'État sous la révolution et l'Empire", menée autour d'un diaporama.
religion, Etat, Révolution, Empire, liberté, déchristianisation F. Joly
1.jpg les femmes pendant la Révolution française 26/06/2007
un cycle de conférences tenues en 2001-2002 à l'abbaye Saint-Vincent au Mans, des comptes-rendus mis en ligne par J. Meo, professeur au lycée Montesquieu.
Révolution, femmes, feminisme, conférence
olympe_pt.jpg les femmes et la révolution 14/06/2011
Découvrir, à travers un corpus documentaire et une démarche, les fondements politiques, sociaux, économiques et culturels d'une France nouvelle (1789-1815). (séances 2 - 3)
Révolution française, Empire, femmes, France nouvelle, fondation
club-femmesl_pt.jpg les fondations d’une France nouvelle pendant la Révolution et l’Empire 16/06/2011

Découvrir, à travers un corpus documentaire et une démarche, les fondements politiques, sociaux, économiques et culturels d'une France nouvelle (1789-1815).

Révolution française, Empire, femmes, France nouvelle, fondation Gilles Trémège, Jean-François Inizan , Michel Favreau
index.png "La Révolution Française, bilan historiographique, enjeux didactiques et civiques", comptes-rendus de la conférence de Gaïd Andro (octobre 2019) 27/11/2019
Page d'accès à deux compte-rendus de la conférence de Gaïd Andro "La Révolution Française, bilan historiographique, enjeux didactiques et civiques" qui s'est déroulée le 4 ocotobre 201 ...
révolution française, didactique, bilan historiographique, enjeux civiques

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes