Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement > séquences

travailler la capacité raconter en A.P à partir du génocide des Arméniens

mis à jour le 06/10/2016


armeniens_pt.jpg

à travers deux séances d'A.P, menées en co-animation, comment consoloder la capacité raconter en classe de 3ème en s'appuyant sur le génocide des Arméniens. Ces séances sont transposables sur d'autres thèmes dans l'année.

mots clés : A.P, génocide des Arméniens, raconter


Objectifs et enjeux


à travers deux séances d'A.P, en co-animation, faire progresser les élèves sur la capacité RACONTER. Pour cela, nous nous appuyons sur la question du génocide des Arméniens (1915). Au-delà de l'acquisition des connaissances essentielles sur ce sujet, l'objectif est de proposer aux élèves un parcours pour construire un récit, cohérent sur le fond, et organisé et fluide sur la forme.

Séance 1

Séance 2

  1. Rappel de contextualisation, recherche d'informations à partir d'un extrait vidéo et du corpus documentaire du manuel.
  2. Une autre vidéo peut être mobilisé si on veut insister sur le cadre chronologique et aborder le sujet à partir des repères chronologiques (étapes) et géographiques (repérage, déportation, ...)
  3. Carte mentale schématique pour répondre aux questions essentielles du récit, associée à des aides différenciées
  4. Début de la production autonome du récit
  1. Suite de la production autonome du récit
  2. Remédiation par une série d’exercices d’auto-évaluation
  3. Évaluation entre pairs
  4. Production d’un récit commun constituant une trace écrite sur le sujet.
 

Corpus documentaire et fiches d’activité


lienLa vidéo, extraits d’Apocalypse, disponible sur le SiteTV 

extrait de la vidéo

 
lienla vidéo supplémentaire (voir la ressource sur l'espace pédagogique)




lien de téléchargement d'un fichierLa fiche d’activité
lien de téléchargement d'un fichierLa fiche d’auto-évaluation du récit
 

productions élèves


pour illustrer l'activité, sont présentées ici quelques productions d'élèves (productions "brutes", non corrigées par l'enseignant).

On constate le travail d'analyse des différents élements constitutifs du récit, à savoir : éléments de repères chronologiques et spatiaux, présentation détailée des acteurs et de leur(s) principale(s) action(s) et des éléments d'explication de la question initiale.
Une attention particulière a été aussi portée sur l'utilisation des connecteurs logiques pour organiser le récit.

lien de téléchargement d'un fichierconsulter les productions d'élèves
lien de téléchargement d'un fichier exemple de trace écrite commune (rédigée en classe avec les élèves)
 

prolongements possibles


lienUtilisation des échelles descriptives (rubrique raconterlien de téléchargement d'un fichier). Voir un exemple en lien avec une tâche complexe lien

lienUne ressource pédagogique utilisant la classe inversée

 
auteur(s) :

jean-françois loistron, carole raud, jean-françois augereau, membre de l'espace pédagogique

ressource(s) principale(s)

Capture.JPG les génocides 15/05/2019
Concept présent tant au collège qu'au lycée, les génocides sont un marqueur de notre ère contemporaine.
Définir, caractériser et questionner cette notion permet de nous interroger en historie ...
génocide jean-françois loistron

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes