Contenu

histoire-géographie-citoyenneté

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > histoire-géographie > enseignement

utiliser des murs collaboratifs en classe

mis à jour le 22/01/2016


padlet2.jpg

Deux propositions d'utilisation de murs collaboratifs au collège.

mots clés : mur collaboratif, padlet, Rotterdam, port, littoral, harcèlement


Padlet (outil gratuit, voir le site) est un mur virtuel très facile d'utilisation, de nombreux tutoriels en ligne sont disponibles, par exemple sur le réseau Canopé.

Padlet  permet de partager avec d’autres utilisateurs des commentaires, documents (images, fichiers), des liens, accessibles de manière instantanée. Si l'enseignant ouvre les droits, les élèves peuvent aussi contribuer au mur, c'est là le grand intérêt puisque Padlet est avant tout un outil collaboratif. Il est très attractif pour les élèves.

 

Une fois le mur créé, on peut récupérer son code source et l'intégrer dans un article du blog elyco de la classe, en suivant cette procédure :

Sur le blog de la classe dans elyco, créer votre article, puis cliquer sur « source » et coller le code source du padlet. Valider votre article pour voir apparaître le mur.




On peut aussi donner l'adresse du padlet aux élèves...
 

 
J'ai utilisé Padlet en classe pour recueillir des représentations et commentaires d'élèves.

  • lors de la journée de lutte contre le harcélèment à l'école (5 novembre), j'ai créé un mur et l'ai mis à disposition des élèves de 3è dans un article du blog de la classe. La veille, je leur ai demandé d'alimenter ce mur à la maison en y inscrivant ce qu'était le harcèlement pour eux. Au retour en classe, j'ai affiché le mur qui a servi de support de discussion. Les élèves peuvent, mais ne sont pas obligés, indiquer leur identité avant leur commentaire.

  • En introduction à la séquence sur les ports et les littoraux en 4è, j'ai créé un article dans le blog de la classe dirigeant les élèves vers une vidéo promotionnelle du port de Rotterdam. A la maison, ils devaient visionner cette vidéo, et noter ensuite dans le mur chacun un mot ou une expression différente pour qualifier le port de Rotterdam. Au retour en classe, on visionne le mur et l'on dégage ainsi les grandes caractéristiques du port que la suite de la séquence permettra de préciser.


 
Bilan : le mur s'est avéré un outil très simple d'utilisation à la fois pour l'enseignant et pour les élèves qui se le sont appropriés très rapidement. Très peu de problèmes techniques m'ont été signalés. Les élèves ont été motivés par ce nouvel outil, comme souvent avec les nouveautés, et ont tous contribué ou presque aux murs.

Les avantages du mur pour recueillir les représentations ou réponses des élèves sont nombreux : il permet le travail à distance, de gagner du temps par rapport à un recueil classique en classe, il laisse aussi le temps aux élèves de réfléchir et contribuer à leur rythme à la maison, il préserve l'anonymat si besoin. Les élèves s'enrichissent en temps réel des productions de leurs camarades. Pour éviter les désagréments, on peut activer une fonction de modération sur le padlet : les contributions seront alors approuvées par le modérateur avant d'être pubiées sur le mur.
 
auteur(s) :

Anne Docteur, Collège Lucien Millet, Doué-la-Fontaine

information(s) pédagogique(s)

niveau : Collèges tous niveaux, Lycée tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique, tutoriel

public visé : enseignant

contexte d'usage : travail à distance, classe

référence aux programmes : Programme de géographie 4è
Programme d'EMC cycle 4

haut de page

histoire-géographie-citoyenneté - Rectorat de l'Académie de Nantes