Contenu

lettres

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres > enseignement > projets

réaliser un carnet d'enquête numérique pour écrire une nouvelle réaliste

mis à jour le 05/06/2017


vignette

Pour accompagner et s'approprier l'étude de récits réalistes et naturalistes, des élèves de seconde vont se placer dans la situation du romancier-enquêteur, qui étudie scrupuleusement la réalité qui l'entoure, en prend note dans un carnet d'enquête, et nourrit par ce travail l'écriture de son oeuvre littéraire. Seule différence : nos enquêteurs modernes sont équipés d'outils numériques pour enregistrer le réel et leur carnet d'enquête, dématérialisé, peut être enrichi d'images, de sons ou de vidéos. L'objectif final : écrire une nouvelle naturaliste contemporaine.

mots clés : réalisme, personnage, numérique, projet, carnet d'enquête


Le projet

Au coeur du réalisme et du naturalismevignette
Le projet se déroule en classe de seconde, dans le cadre de l'objet d'étude : Le roman et la nouvelle au XIXe siècle : réalisme et naturalisme.
Les élèves ont travaillé sur des tableaux réalistes du XIXe siècle, ont analysé des extraits d'oeuvres réalistes et naturalistes. 

Mener l'enquête
À leur tour, et avant d'être placés en situation d'écriture, ils vont devoir mener l'enquête sur un sujet à choisir, et en rendre compte dans un carnet numérique.
L'étude de nouvelles réalistes accompagne leur démarche et vient, dans le fil des étapes suivantes, enrichir la construction de la notion de réalisme.
 

Les objectifs

Cette séquence correspond aux objectifs généraux de la classe de 2e :
  • constitution et enrichissement d'une culture littéraire ouverte sur d'autres champs du savoir et sur la société ;
  • construction progressive de repères permettant une mise en perspective historique des œuvres littéraires ;
  • étude continuée de la langue, comme instrument privilégié de la pensée, moyen d'exprimer ses sentiments et ses idées, lieu d'exercice de sa créativité et de son imagination ;
  • formation du jugement et de l'esprit critique ;
  • développement d'une attitude autonome et responsable, notamment en matière de recherche d'information et de documentation.
 

La création du carnet d'enquête

Organisation
Le carnet d'enquête se construit en alternant des séances en demi-groupe (en salle informatique ou au CDI), et en classe entière. Le travail d'écriture qui vient compléter le carnet se fait pour partie à la maison, et le travail de réécriture, d'amélioration en classe.

Étape 1 : s'inspirer des vies d'invisiblesraconterlavie.fr
Les élèves consultent le site raconterlavie.fr : des vies "d'invisibles" y sont présentées. Une analyse très pertinente de ce site internet participatif lancé par Pierre Rosanvallon avec les éditions du Seuil est proposée par Mme Lobry, de l'académie de Lille. Plusieurs activités de cette séquence s'inspirent de cette réflexion sur "les métamorphoses du récit réaliste à l'ère numérique".

Étape 2 : explorer les démarches d'enquête d'Emile Zola
Les élèves visitent le site de la BNF, accessible depuis le portail éduthèque  pour observer le travail de Zola : des carnets d’enquête au produit fini.

Étape 3 : dans le quotidien
Les élèves mettent en application ces méthodes de recherche (interviews, descriptions, images...) en cherchant ensuite dans leur entourage, dans leur quotidien, un "invisible" qui deviendra le personnage principal d’une nouvelle réaliste.

Étape 4 : mise en commun par groupe
Les élèves se mettent par groupe de trois : chacun lit la biographie de la personne qu'il a choisie. Le groupe choisit alors la personne qui va servir de point de départ à leur travail.

exemple de carnet numérique 1Étape 5 : création d'un carnet d'enquête numérique
A l’aide d’un padlet, les élèves, constituent un carnet d’enquête numérique. Ce padlet comprend obligatoirement :
  • la bande son  de leur nouvelle (enregistrée par exemple avec leur téléphone) : ils doivent créer une ambiance sonore qui corresponde au lieu de travail décrit ;
  • une ou des photos du lieu où travaille leur personnage ;
  • des liens vers des sites informatifs : ils cherchent par exemple des sites qui présentent le métier du personnage... Ils doivent trouver un vocabulaire précis, technique, propre au métier du personnage ;
  • une nouvelle brève : les élèves avaient lu des Nouvelles en trois lignes de Felix Fénéon. En s'inspirant de cette forme, ils racontent un incident vécu par le personnage.

Exemples de padlets d'élèves.
 

L'écriture de la nouvelle


Étape 1 : temps d'écriture individuel
La première étape est un travail individuel, en dehors des cours : les élèves rédigent une nouvelle réaliste qui décrit le lieu où évolue le personnage de leur padlet et raconte un épisode de sa vie.

Étape 2 : relecture par les pairs
À partir de brouillons de Flaubert, les élèves identifient les gestes de la réécriture.En binôme, chacun lit les premiers jets de son camarade, et propose en marge une suppression, un déplacement, un remplacement ou un ajout. Ils peuvent ajouter tout commentaire visant à améliorer ce premier jet.

Étape 3 : temps de réécriture
Les élèves corrigent leur nouvelle en tenant compte des propositions de leur binôme. Ils vérifient et améliorent l'orthographe en utilisant le correcteur automatique et un dictionnaire.

Exemples de production.
 

Bilan

La collaboration
Les élèves les plus fragiles trouvent des déclencheurs à l'écriture quand ils travaillent en groupe : aucun n'est resté bloqué. Le fait d'alterner travaux de groupe et individuels pousse aussi chacun à s'impliquer dans le projet.

La réflexion sur l'écriture

L'observation des brouillons, les remarques de pairs sont enrichissantes. Les élèves ont mieux compris le travail de relecture pour améliorer son écrit.
La compréhension de la notion de réalisme : les élèves ont saisi la complexité de ce terme, ses liens avec le réel et le travail de l'écrivain. Chaque groupe, en partant d'une même réalité (mêmes photos, même histoire) obtenait trois récits très différents.

Difficultés 
Le travail en salle informatique nécessite de travailler en demi-groupes.

Différenciation
Les groupes peuvent être constitués d'un élève à l'aise à l'écrit, qui sera chargé de la rédaction de la nouvelle brève ; l'élève le plus fragile se chargera par exemple des photographies.

Outil numériques
Ils offrent des possibilités variées (son, image, vidéo et textes), mais ils permettent aussi une réflexion intéressante sur les précautions nécessaires quand on poste des documents sur internet.

Prolongement
La ressource Alcools 2.0 : créer un recueil numérique développe et prolonge cette réflexion en montrant les possibilités multiples qu'offre le numérique pour faire écrire les élèves.
 
auteur(s) :

Ronan Guellec, lycée Chevrollier, Angers

information(s) pédagogique(s)

niveau : 2nde

type pédagogique : démarche pédagogique, scénario, séquence

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, salle multimedia

référence aux programmes : BO spécial n°9 du 30 septembre 2010.

haut de page

lettres - Rectorat de l'Académie de Nantes