Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons

guitare en kit ou production singulière ?

mis à jour le 21/04/2019


vignette_1.jpg

Comment l'assemblage permet-il de la cohérence, de l'unité ? 

mots clés : fabrication, assemblage, cohérence, gestes


Document sans nom
 

Prérequis et objectifs


 

Cette séquence s’inscrit dans un prolongement où les élèves ont éprouvé en amont le collage de matière, de matériaux sur une surface plane. Ils ont découvert le relief.

Il est question d’amener les élèves à fabriquer un objet afin qu’ils puissent vivre l’expérience de la tridimensionnalité, tirer parti des potentiels physiques et sensibles des matériaux, de poursuivre leur questionnement sur l’unité, la cohérence, l’homogénéité. Cette exploration doit permettre d’ouvrir un questionnement sur la place des matériaux non artistiques en art, leur présentation.



 

Le dispositif d'enseignement


 

Les élèves sont placés par groupes de deux (trois si besoin). Ils reçoivent tous une pochette identique, distribuée pliée, contenant divers matériaux. Ils découvrent et analysent ensemble le contenu en manipulant si besoin les éléments. Les élèves devinent en partie la procédure à venir. Le professeur complète l’annonce : « Ma petite guitare est cassée. Réparez-la ». Il liste les contraintes (utiliser toutes les parties sans les modifier, la guitare doit être solide et transportable, les fixations doivent être le moins visible possible). Le temps de fabrication est estimé à 30/35 minutes. Les élèves reçoivent une bannette contenant des moyens de fixation (colle vinylique, ruban adhésif transparent, bande cache) qu’ils peuvent utiliser, ou non, afin de réparer cette guitare. La diversité des matériaux doit amener les élèves éprouver l’hétérogénéité et peut permettre des écarts de formes et d’usages dans les réalisations.

.


" Ma petite guitare est cassée:
réparez-la!" 




- utilisez toutes les parties sans les modifier
- la gutare doit être solide et transportable
- les fixations doivent être le moins visible possible
 
 

 



 

Le dispositif permet de de faire émerger les questions d’enseignement suivantes:
 

  • Comment l’assemblage permet-il de créer de la cohérence, de l’unité ?
  • Comment passer du plan au volume ?
  • Quels sont les fonctions des matériaux ? Quelles propriétés ? Quels statuts ?




Le déroulement de la séance


 

Les élèves commencent par rappeler les notions clés de la leçon précédente, ce qui permet de faire l’évaluation diagnostique. En continuité, le professeur amorce le dispositif avec la distribution des pochettes. La phase de questionnement est inhérente. Le professeur présente et distribue une fiche technique qui permettra aux élèves de se repérer dans les étapes, de se confronter aux contraintes de la fabrication, de s’autoévaluer.

Les élèves sont placés, en ilot de quatre, en situation de recherche, de réflexion et d’expérimentation. Ils associent et assemblent les pièces avec une certaine autonomie. Ils percent, nouent, collent, superposent, emboitent les éléments tout en cherchant la ressemblance avec une guitare. Ils essaient de consolider leur construction via la manipulation des matériaux.

Les élèves connaissent la forme à construire. Ils se concentrent alors sur les moyens, les gestes, l’assemblage des différentes parties. Ils questionnent les formes, font des analogies.

Ils coopèrent, composent, s’organisent, pour faire tenir les parties entre elles. Le travail d’équipe est favorable à cette activité (4 mains).

Ils expérimentent et comprennent que certains matériaux peuvent devenir des outils, des médiums (ficelle pour lier ou pour comme corde de guitare ?). Ils se rendent compte que certains matériaux sont plus rigides que d’autres, certains peuvent être arrondis, que les pics peuvent transpercer la matière. Ils cherchent à lier les pièces entre elles. Ils cherchent à l’équilibre. 

Les élèves s’autoévaluent grâce au cahier des charges (polycopié et projeté au tableau). Ils vérifient la solidité, si toutes les pièces sont placées. Ils remplissent un cartel avec leur prénom et la classe. Ils rangent et nettoient le matériel.


fiche technique 1   lien de téléchargement d'un fichier 
                                 
lien de téléchargement d'un fichier fiche technique 2
 

Les élèves viennent placer leur production sur la table centrale et se regroupent autour. Débute alors la phase de verbalisation, d’évaluation collective.








 

La verbalisation


 


Elle permet aux élèves de se situer, de se rendre compte des opérations engagés pour reconstruire la guitare. Ils comparent leur production à celle des autres et se rendent compte des possibilités, des écarts. Les élèves sont sollicités, ils s’expriment sur les travaux, réagissent aux différentes questions qui sont posées. Le professeur anime la verbalisation en posant des questions :

« Quels sont les points communs entre vos productions ? Quels sont les changements majeurs entre vos fabrications et les pièces de départ ? Comment avez-vous procédé pour réparer la guitare ? Comment obtenir une unité ? Avez-vous tous utiliser les matériaux de la même manière ? Les guitares sont-elles fonctionnelles ? … »

Les élèves font ressortir du vocabulaire, des notions, des opérations qui sont ensuite complétées si besoin par le professeur :

assemblage, collage, pliage, superposition, renforcement, matériaux, matière, objet, relief, bas-relief, volume, sculpture, vide/plein, résistance des matériaux, solidité, unité, présentation, point de vue




 

La référence artistique


.


Pablo PICASSO, Guitare, 1912


Elle va permettre aux élèves de réinvestir leurs connaissances, le vocabulaire émergeant, elle prolonge le questionnement. Proposition d’analyse d’une œuvre emblématique de Picasso : « Guitare » de 1912.

 

L’enseignant peut alors proposer plusieurs points de vue. Les élèves font des rapprochements entre leur production et l’œuvre projetée. Ils interrogent la technique d’assemblage, les matériaux, le volume, le mode de présentation. Ils s’interrogent sur les matériaux, la valeur et la fonction de la guitare. Ils complètent l’analyse de l’œuvre par la fonction du dessin sur la guitare et le pouvoir de la photographie sur l’œuvre.

 

Le professeur complète les réponses des élèves. Il apporte de nouveaux repères culturels et artistiques sur Picasso. Puis, il reprend et synthétise les notions verbalisées aux cours de la séance. Les élèves définissent l’assemblage et sa fonction. Ils élargissent leur réflexion : du relief, au volume, à la sculpture. Les élèves finissent de compléter les mots clés sur la fiche technique avant de la remettre.

 

L' évaluation


.

Ce projet permet de développer les compétences suivantes chez les élèves : choisir, organiser et mobiliser des gestes, des outils et de matériaux en fonction des effets qu’ils produisent ; représenter le monde environnant en donnant forme à son imaginaire en explorant divers domaines (sculpture) ; adapter son projet en fonction des contraintes de réalisation et de la prise en compte du spectateur. Les élèves développent également certaines compétences du socle commun, dont l’organisation du travail.

Certains critères observables permettent à l’enseignant de vérifier ou d’évaluer le degré d’acquisition de ces compétences : l’objet est identifiable, les éléments s’articulent bien entre eux, les formes/couleurs/matières sont exploitées, l’assemblage révèle des qualités techniques, le cahier des charges est respecté, la fiche est complétée.




 
auteur(s) :

julie plantinet

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 3, 6ème

type pédagogique : leçon

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :

Les fabrications : la relation entre l’objet et l’espace
l’hétérogénéité et la cohérence plastique (2.1)
l’espace en trois dimensions (2.3)



ressources associées

guitare.jpg une autre guitare 30/03/2008
Comment un objet peut il être représenté et présenté ?
sculpture, relief, fabrication InSitu

haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes