Contenu

arts plastiques - InSitu

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > arts plastiques > enseignement > leçons

lorsque le cartel fait oeuvre ...

mis à jour le 10/09/2019


3ème_1.jpg

En quoi le cartel "présente" une oeuvre originale ?

mots clés : interprétation, écart, ressemblance, présentation


Document sans nom
 

"Du cartel à ..."

Réalisez l'oeuvre d'art dont voici ... le cartel.

3 séances sont prévues et, selon le cartel dévolu, des médiums et matériaux sont à disposition : appareil photo, peinture, papiers journaux, colle, ciseaux. Collaboration par groupe de trois.

 

 

déroulemement de la séquence

L'enseignant indique que la classe va travailler par groupe. Les élèves seront ainsi amenés à collaborer et coopérer.
La séance débute par la distribution de différents cartels d'oeuvres à chacun des groupes constitués. C'est l'occasion de proposer des demandes adaptées aux différents niveaux des groupes et de mettre en place une pédagogie différenciée basée sur des textes descriptifs plus ou moins explicites. L'échange introductif permet de revenir sur la définition des termes spécifiques utilisés. Les mots "cartels" et "oeuvre d'art" sont évoqués et font ainsi appel à des connaisances et des compétences déjà travaillées en arts plastiques, les années précédentes.
La demande est reformulée pour que chaucun puisse se l'approprier : Devant vous se trouve un cartel correspondant à une oeuvre d'art. Seulement celle-ci a disparu ! Par groupe de trois vous devez tenter de la reproduire avec comme unique information les éléments inscrits sur le cartel.

Les indices et les cartels sont analysés au sein de chaque groupe qui doivent croiser leurs points de vue et organiser leur projet commun.

Cartels proposés :

-Michals Duane, Chance meeting, 1970, 6 tirages gélatino-argentiques, 12,7x17,8cm

-Alexander CALDER (1898 - 1976) Masque(Masque d'inconnu)[1929]Fil de fer38 x 29,5 x 29 cm

-Edgar DEGAS, Femme vue de dos la visite du musée, 1877-1880, 23,3x16,6cm

-Pablo PICASSO, Violon, fusain et papiers collés sur papier, 62x47cm, signé en bas à gauche.

-Kumi YAMASHITA, série light and shadow, visage, 2014, papier et une source de lumière.

Le dispositif d'enseignement est spécifique. Il est ainsi proposé, selon le cartel, une technique différente à travers des minis-ateliers installés dans la salle. L'enseignant a en amont préparé des espaces propices à la création avec notamment un pôle "peinture" près des points d'eau, un espace "photographie" aux abords du bureau, un autre dédié à l'idée d'installation-sculpture et enfin une grande table pour les collages.

 

les éléments de la verbalisation
  

La verbalisation s'est faite par groupe de travail tout au long de la séquence.

Une feuille de route accompagne la réalisation du projet sur laquelle sont inscrites les modalités de réalisation et l'organisation du travail en groupe. A chaque séance, les élèves ont précisé où ils en étaient de l'avancée des travaux et les questions qu'il restait à résoudre.

La dernière séance, les élèves sont invités à observer et analyser l'oeuvre d'origine afin de comparer les productions, en mesurant la valeur expressive de l'écart. Les élèves sont évalués sur leur capacité à faire des liens entre leur réalisation et celle des artistes:

  • S'exprimer, analyser sa pratique, celle de ses pairs ; établir une relation avec celle des artistes, s'ouvrir à l'altérité.
  • Établir des liens entre son propre travail, les oeuvres rencontrées ou les démarches observées.
  • Se repérer dans les domaines liés aux arts plastiques et visuels, être sensible aux questions de l'art.
  • Reconnaitre et connaître des oeuvres de domaines et d'époques variés appartenant au patrimoine national et mondial, en saisir le sens et l'intérêt.

lien de téléchargement

fiche Duane Michals

lien de téléchargementfiche Pablo Picasso

lien de téléchargement

fiche Edgar Degas

lien de téléchargement

fiche Kumi Yamashita
















 

les références artistiques proposées

La référence montrée aux élèves porte essentiellement sur l'idée de protocole et entre en écho avec les questions liées aux machines à dessiner : Sol LeWitt, Wall drawings, 1968.
 

Cette séance s'inscrit dans une séquence de la 6ème à la 3ème intitulée "La ressemblance".




 
auteur(s) :

adeline grouas et martin roulet

contributeur(s) :

hélène Guillemeau

information(s) pédagogique(s)

niveau : Cycle 4, 3ème, Collèges tous niveaux

type pédagogique : activité de découverte, leçon

public visé : chef d'établissement, enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes : La ressemblance - la valeur expressive de l'écart

ressources associées

DSC_0130_1.jpg la reproduction comme protocole artistique 10/09/2019
Comment la reproduction d'une image peut-elle devenir une opération artistique ?
reproduction, écart, appropriation, protocole
vignette (presque) ressemblant ? 10/09/2019
Dans quelle mesure la ressemblance est une question de création ?
ressemblance, appropriation, matière, forme adeline grouas et martin roulet
thumbnail-16_1.jpg rendre compte d'une émotion 10/09/2019
Comment la couleur peut-elle présenter des valeurs symboliques et expressives ?
reproduction, couleur, matérialité de la couleur, gestes, outils martin roulet
vignette la ressemblance - séquence de cycle - introduction 10/09/2019
Dans quelle mesure la reproduction d'une oeuvre permet-elle l'émergence d'une dimension expressive ?
ressemblance,référent,écart,appropriation,reproduction

ressource(s) principale(s)

Vignette d'une image à l'autre.jpg d'une image à l'autre 18/01/2020
Comment décrire une oeuvre puis interpréter plastiquement cette description ?
écrire, analyser, retranscrire

haut de page

arts plastiques - InSitu - Rectorat de l'Académie de Nantes