Contenu

innovation pédagogique

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > innovation pédagogique > kiosque

conférences du cren

Le dispositif “Plus de maîtres que de classes” : un outil de transformation pédagogique de l’école ?
Cette conférence propose une analyse contextualisée (2 académies, 3 départements) de l’organisation, du fonctionnement et des premiers effets du dispositif Plus de maîtres que de classes, une des mesures phares de la Loi de refondation de l’école de la République, visant à une meilleure efficacité du système éducatif français au niveau du premier degré.
Nous nous intéresserons, à partir d’une enquête démarrée à la rentrée 2013 et encore en cours, à la réception et à l’interprétation du dispositif aux différents échelons de l’administration de l’éducation, en insistant sur l’affectation des postes, sur les modalités du choix des maîtres supplémentaires mais aussi sur le cadrage du fonctionnement au niveau des écoles.

Nous évoquerons enfin les questions soulevées par l’évaluation des retombées du dispositif autant en termes de bénéfices pour les élèves que de transformation des pratiques enseignantes.

Écoutez la conférence


L’éthique du care et l’école : les pratiques enseignantes peuvent-elles être une manière de prendre soin  ?


Les études sur le care ont commencé aux États-Unis avec la parution en 1982 du livre de Carol Gilligan, Une voix différente. Le care est à la fois une attitude (l’attention aux autres) et un travail (prendre soin des autres) et les travaux sur le care sont au croisement de la psychologie morale et de la philosophie morale et politique, des études sur le genre et des analyses du travail. En France, ces travaux ont déjà apporté des éclairages nouveaux sur les pratiques du travail social et sur les pratiques soignantes et la recherche en éducation commence à s’interroger sur les rapports entre le care et l’éducation. La réflexion sur le care, en portant l’attention sur la vulnérabilité et la dépendance ainsi que sur les gestes invisibles mais fondamentaux qui soutiennent les individus, peut-elle apporter un regard différent sur les pratiques enseignantes ? Le métier d’enseignant est-il un métier de care ? Quels liens, mais aussi quelles différences, y a-t-il entre les pratiques enseignantes et les pratiques de care ?

Écoutez la conférence


Éduquer, enseigner pour un monde problématique - Michel Fabre


“Préparer les gens à entrer dans cet univers problématique - disait Paul Ricoeur me paraît la tâche de l'éducateur moderne”. En quoi consiste cette tâche et  quelles sont ses exigences ?
Les modernes étaient des terriens. Ils recherchaient tous un point fixe, une certitude absolue. Désormais l'expérience est celle d'un flux héraclitéen. Nous sommes devenus des marins. Nous savons d'où nous venons, nous ne savons pas quelle est notre destination. Les intégristes voudraient jeter l'ancre en pleine tempête et les relativistes se laisser aller au fil du courant. La seule issue est d'apprivoiser le devenir dans un processus de problématisation dont la démarche d'enquête fournit le modèle.
Il faut donc concevoir l'éducation comme problématisation. Ce qui implique de doter les jeunes de nouveaux types de repères : boussole et cartes avec lesquels ils pourront s'orienter eux-mêmes sur le fond d'un héritage, d'une expérience transmise. Une philosophie de l'éducation inspirée de la problématologie de John Dewey et de Michel Meyer, permet un autre regard sur l'évolution des normes éducatives, sur les schèmes qui les sous-tendent, sur le savoir et la culture scolaire, sur l'émancipation.

Écoutez la conférence


Perspectives comparées des usages du numérique : établissements, enseignants, disciplines


L'information et la communication modifient les pratiques enseignantes, dans la préparation des cours par exemple. On peut penser également que certaines d'entre-elles (logiciels de simulation, exerciseurs, podcast, etc.), choisies par les enseignants, ont un effet structurant sur les disciplines, qu'elles constituent des outils indispensables pour penser certains contenus, en particulier dans les disciplines scientifiques. Une révolution pédagogique est-elle à inventer ?
Xavière Lanéelle présent ici les résultats d'une recherche sur les usages du numérique.

Écouter la conférence


La réforme du Bac Professionnel - Vincent Troger


La réforme du bac pro en trois ans est bien accueillie par les élèves et leurs familles. Ce succès repose essentiellement sur l'espoir de pouvoir continuer des études en BTS plus facilement que lorsque le cursus durait quatre ans. Mais les élèves qui entrent en seconde pro manifestent aussi sans ambiguïté leur hostilité aux formes académiques de la scolarité. Le succès de la réforme interroge donc la capacité de l'institution à répondre à leurs attentes. La tâche des professeurs de lycées professionnels est aussi devenue plus complexe et plus difficile.

Ces questions seront abordées à partir de trois axes de réflexion :
  • Les profils et les attentes des élèves de bac pro
  • Les conséquences de la réforme sur l'organisation du travail en LP
  • Quelques questions sur l'avenir de la filière professionnelle

Écouter la conférence 


Enseigner l'histoire et la géographie pour développer les compétences sociales et civiques des élèves ?

Le mercredi 18 décembre, Sylvain Doussot, Maître de conférences en sciences de l'éducation, CREN est venu partagé son travail de recherche : la place croissante prise depuis une dizaine d'années par les compétences aux côtés des savoirs questionne la relation entre l'éducation à la citoyenneté et l'enseignement des disciplines. Bien souvent, les projets de classe visant au développement de compétences citoyennes utilisent les savoirs des disciplines pour traiter un problème socio-politique, mais que signifie cette utilisation ?
Les savoirs développés par les historiens et les géographes peuvent-ils fournir des réponses à ces problèmes ? Autant de questions qui peuvent intéresser le premier comme le second degré.

Écouter la conférence 

haut de page

innovation pédagogique - Rectorat de l'Académie de Nantes