Contenu

lettres

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres > enseignement > projets

l’utopie d’un lycée humaniste idéal : défense et illustration numérique

mis à jour le 25/06/2018


vignette

"Concevez l’utopie de votre cité scolaire idéale." En lien avec une séquence sur l’éducation humaniste, l’architecture et l’utopie à la Renaissance les groupes d’élèves élaborent le programme éducatif et l’architecture d’un lycée conçu en tout point pour l’épanouissement individuel et collectif, suivant les principes de l’humanisme. Ils utilisent pour ce projet des logiciels d’architecture 3D afin de réaliser une maquette. Leurs intentions et choix seront expliqués et argumentés à l’écrit et à l’oral. Quand les élèves deviennent les grands architectes de la société de demain…

mots clés : traam, projet, écriture, histoire des arts, architecture, humanisme


Projet

vignette traam
"Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme"
Dans le cadre de l’objet d’étude en 1ère "Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme", les élèves étudient Gargantua de François Rabelais. Ils explorent ainsi la réflexion menée par l’auteur humaniste sur l’homme et la société.
Le projet vise, dans la perspective de l’histoire des arts au lycée, à susciter, chez l’élève, le désir de construire une culture personnelle, développer chez lui une créativité nourrie de la rencontre avec des œuvres, de lui fournir des outils d’analyse de son environnement économique, social et culturel et de l’informer des parcours de formation et des métiers liés aux différents domaines artistiques et culturels.

L’abbaye de Thélème, point d’orgue du parcours humaniste de Gargantua
La séquence les conduit ainsi à s’intéresser à l’éducation de Gargantua et aux idéaux humanistes qu’il incarne dans ses aventures. Les élèves travaillent notamment les chapitres qui concernent l’utopie de l’abbaye de Thélème, présentée comme un aboutissement de ce parcours de formation humaniste : les principes philosophiques qui sous-tendent sa fondation, l’architecture et l’aménagement intérieur, le mode de vie, l’organisation sociale et l’éducation reposant sur une règle : "Fais ce que voudras". Ils observent ainsi comment la formation, individuelle et collective, et la conception de l’espace peuvent être étroitement liées.

Des documents et des recherches complémentaires sur l’éducation, l’utopie et l’architecture
Pour élargir l’horizon culturel des élèves et alimenter leur réflexion, différents travaux sont menés.
Un premier corpus qui réunit des textes d’Erasme, Rabelais, Montaigne présente les grands principes de l’éducation humaniste.
Un deuxième corpus, plus diachronique, conduit à s’interroger plus spécifiquement sur les liens entre l’architecture et l’épanouissement humain, à travers des œuvres littéraires, picturales et architecturales : le panneau d’Urbino "La cité idéale" ; des extraits de L’Utopie de Thomas More, La Cité du soleil de Campanella, Candide de Voltaire ; le projet "Paris Smart City 2050" de Vincent Callebaut.
Enfin, une recherche sur l’architecture et les idéaux humanistes permet, par groupes, de s’intéresser aux architectes Andrea Palladio, Leon Battista Alberti, Léonard De Vinci, Étienne-Louis Boullée, Le Corbusier, Vincent Callebaut. Ce panorama est complété par deux sujets, Auroreville en Inde et la représentation de la ville et l’architecture dans les dystopies au cinéma ("Metropolis" de Fritz Lang, "Blade Runner" de Ridley Scott, "Brazil" de T. Gilliam, "Bienvenue à Gattaca" d’Andrew Niccol).

Le projet : l’utopie d’un lycée humaniste idéal, défense et illustration numérique
Les élèves, par groupes, vont donc concevoir une cité scolaire idéale. Ils définissent un programme éducatif et imaginent l’architecture des lieux par des présentations 3D réalisées avec des logiciels d’architecture comme Sweet home 3D ou Sketchup : ils peuvent ainsi créer virtuellement cet espace parfait. En parallèle, ils fournissent un écrit qui explique et argumente leurs choix architecturaux (implantation, formes, matières, dispositions, espaces de vie collective favorisant le vivre-ensemble...) ainsi que les grandes orientations de leur système éducatif : emploi du temps, exemple maquette 3Drèglement intérieur, matières enseignées, modalités d’enseignement ou de travail des élèves, vie commune… Ils doivent également marquer l’identité de leur école en lui donnant un nom et une devise.
Les élèves doivent réinvestir les valeurs et principes de l’humanisme qu’ils ont étudiés : accomplissement personnel et collectif ; idéaux de d’harmonie, d’universalité, de tolérance, d’art et de culture ; dimensions cosmopolite, citoyenne et aujourd’hui environnementale.
Il leur est demandé également de faire des références aux artistes humanistes qu’ils ont abordés.

Les outils numériques
Les élèves ont déjà été familiarisés aux outils numériques utilisés. L’activité va permettre de consolider ces connaissances, notamment en s’appuyant sur l’entraide entre pairs.
Les logiciels d’architecture 3D ont déjà été utilisés par les élèves au collège, dans les cours de technologie. Ils sont de toute façon très intuitifs et simples à prendre en main.
  • Sweet home 3D, logiciel libre, peut être téléchargé ou utilisé en ligne sur le navigateur. Téléchargement, guides, didacticiels : http://www.sweethome3d.com/fr/
  • Sketchup dans sa version gratuite, est utilisable à partir d’un navigateur.Téléchargement, guides, didacticiels : https://www.sketchup.com/fr
  • Plusieurs sites en ligne permettent de produire des projets 3D gratuitement et simplement : une recherche sur internet permet de les trouver.

Productions écrites et orales
La production comprend donc une partie visuelle et une partie écrite justifiant les choix architecturaux et définissant le programme éducatif.
Les élèves présentent leur projet à l’oral à l’aide d’un support visuel numérique (type Padlet ou Prezi) qui intègre textes, vidéo, images, sons, liens...). Ils doivent argumenter leurs choix, comme s’ils soutenaient leur projet dans le cadre d’un appel d’offre face à un jury.
La maquette, qui doit contenir une partie en 3D, est présentée sur le site à l’aide de captures d’écran ou d’une vidéo, afin d’en permettre une visite virtuelle. Les commentaires peuvent être enregistrés.
Les projets donnent lieu à une exposition au CDI ou sur l’ENT du lycée.

Une mise en situation au service des apprentissages
exemple maquette 3D 2Ce travail permet de réinvestir le travail effectué sur les textes de la séquence, de s’approprier les questionnements, les réflexions et les valeurs découvertes mais aussi de les transférer à notre époque et aux enjeux contemporains, permettant de développer l’esprit critique et la réflexion : quelle place accorder à la nature, quel équilibre trouver entre le loisir et le travail, quels moyens employer pour développer le bien-être, comment préparer au monde du travail, comment favoriser les énergies renouvelables et le respect de l’environnement, comment les arts peuvent-ils être valorisés, etc. ?
Les élèves repensent également l’organisation de leur quotidien scolaire et exercent ainsi un esprit critique. Lors des présentations orales, ils réagissent aux propositions parfois utopiques : lorsqu’il est proposé par exemple de laisser la liberté complète aux élèves de choisir leurs enseignements, les problèmes d’organisation ou de progressivité des apprentissages sont soulevés. Ainsi, un va-et-vient s’opère entre utopie et approche pragmatique.
Le projet conduit les élèves à s’intéresser à un domaine professionnel, l’architecture, et à comprendre ses liens avec la réflexion sur l’organisation de la société et sur le développement individuel et collectif.
Enfin, la situation de projet favorise l’implication des élèves et donne du sens aux apprentissages, contenus abordés et compétences littéraires exercées : lecture littéraire, écriture argumentative, recherches culturelles, expression orale. Elle permet de développer également des compétences transversales : travail collaboratif, utilisation des outils numériques, autonomie et investissement.
Elle établit du lien entre les disciplines. Certains élèves, en filière littéraire, ont tous choisi un enseignement artistique, facultatif ou obligatoire : arts plastiques, musique, théâtre. Ils doivent donc mettre en lien cet enseignement avec leur projet.

Contexte: une démarche de projet pour impliquer les élèves

L’accompagnement personnalisé pour ouvrir les élèves au monde professionnel
En première littéraire, les élèves bénéficient de 6 heures d’enseignement du français et d’une heure d’accompagnement personnalisé. Cette heure d’accompagnement est utilisée pour travailler avec les élèves sur ce projet qui favorise la différenciation des apprentissages et les ouvrent à un domaine professionnel, l’architecture.

Projet de restructuration au lycée Bellevue

Le lycée Bellevue présente une forte identité "humaniste" : nombreux enseignements artistiques, plusieurs filières binationales… Un projet de restructuration de la partie "moderne" de l’établissement avec la construction d’un nouveau bâtiment, présenté aux personnels, a déjà sensibilisé les élèves aux problématiques architecturales.

Objectifs

Français
Construire la notion d’humanisme ; dégager les grandes valeurs ; percevoir comment elles s’incarnent par différents arts (littérature, peinture, architecture) ; identifier la dimension européenne de ce mouvement.
• Montrer les liens entre la réflexion sur l’aménagement de l’espace, l’art, et la réflexion humaniste, la politique, la dimension citoyenne.
• Développer les compétences d’écriture argumentative

Histoire des arts
Développer sa curiosité pour un domaine professionnel lié à la culture et à l’art : l’architecture.
• Observer, analyser et interpréter des œuvres littéraires et architecturales en lien avec le contexte esthétique de leur production et de leur réception
• Susciter, chez l’élève, le désir de construire une culture personnelle ouverte au dialogue
• Développer des compétences créatives associées à une démarche réflexive ; réinvestir les connaissances philosophiques et artistiques construites
• Construire un exposé écrit et oral défendant une démarche de projet en réinvestissant des connaissances artistiques
• Construire un support numérique pour présenter un projet

Déroulement

Étape 1 : La présentation du projet et la création d’un espace collaboratif (1 heure)
Les élèves forment des groupes de trois et une fiche de présentation des consignes leur est distribuée.
Ils organisent d’abord leurs outils de travail et de communication pour faciliter le travail de groupe. Ils vont pour cela utiliser un espace collaboratif pour partager les questionnements et les idées et pour le suivi du projet par les professeurs : le pad de l’ENT est utilisé.
Ils créent ensuite une plateforme collaborative, type Padlet, qui servira à regrouper et présenter les différentes productions.

Étape 2 : Réalisation du projet éducatif et de l’architecture (2 heures)
Le projet est préparé par des exercices d’écriture réalisés en amont, au fil des séances du parcours consacré à Gargantua. Les élèves peuvent reprendre ces éléments, les confronter, les faire évoluer ou les approfondir.
Une répartition des tâches s’opère :
• Imaginer l’architecture des lieux en réalisant des présentations 3D de leur projet avec des logiciels d’architecture 3D (Sweet home 3D ; Sketchup ; 3D home Studio) pour créer virtuellement un espace parfait.
• Ecrire un dossier pour défendre le projet, justifier les choix et convaincre de leur pertinence : choix architecturaux (formes, matières, dispositions, espaces de vie collective favorisant le vivre-ensemble...) et grandes orientations du système éducatif (emplois du temps, règlement intérieur, modalités d’enseignement des matières…)
• Intégrer des références aux auteurs et artistes humanistes, à leurs œuvres, à leurs idées.

Les groupes peuvent poursuivre leur travail en autonomie sur leur temps personnel.

Étape 3 : Présentation orale des productions (1 heure)
Chaque groupe vient présenter son projet à l’oral en s’appuyant sur les supports visuels créés. Les présentations sont suivies de questions et de débats.
Une grille d’évaluation construite avec la classe permet une co-évaluation entre pairs.

Finalité du projet
Il est demandé aux élèves de réaliser des captures d’écran pour qu’elles soient intégrées à leur descriptif pour l’épreuve orale de français en fin d’année.
Une exposition est réalisée dans l’établissement par le biais d’un affichage au CDI.
 

Bilan

Plus-value du numérique
Les usages du numérique favorisent la démarche de projet et de travail collaboratif pour le processus de réflexion et de création :
• outils collaboratifs avec le pad,
• outils de conception, notamment les logiciels ou sites en ligne d’architecture qui permettent une souplesse d’utilisation avec la possibilité de retravailler, enrichir, améliorer, travailler sur plan 2D / 3D, retravailler et aboutir à une production finale propre,
• outils de diffusion comme Padlet pour présenter le projet

Différenciationarticle
La démarche en projet facilite la mise en œuvre d’une approche différenciée des apprentissages : répartition des taches, entraide entre pairs, possibilités d’approfondissement des propositions de travail.

Ressources

De multiples ressources sont disponibles : sur Internet (Eduthèque, BNF) ou via des partenaires culturels (CAUE).

Consulter l'article : architecture, lettres et humanismes : ressources pour des projets
 
auteur(s) :

Julien Delrieu, lycée Paul Scarron, Sillé-le-Guillaume
Yoan Fontaine, lycée Bellevue, Le Mans

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, espace documentaire, salle multimedia, milieu professionnel

référence aux programmes : Programme d’histoire des arts en lycée, dans le cadre de l’enseignement généralisé.
http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf (pages 13 à 19)

ressource(s) principale(s)

vignette facettes numériques du romantisme : réaliser une exposition virtuelle pour explorer un mouvement littéraire et construire une culture artistique 25/06/2018
Afin d’approfondir la connaissance du mouvement romantique, les élèves réalisent une exposition virtuelle : ils mènent des recherches sur différents thèmes et rassemblent des extraits d’œuvres littéra ...
traam, projet, écriture, histoire des arts, romantisme Yoan Fontaine
vignette vanités contemporaines : organiser une exposition virtuelle et un concours artistique sur l’ENT de l’établissement 26/06/2018
Dans le cadre d’un travail sur le temps en poésie et dans les arts, les élèves réalisent des vanités contemporaines en utilisant des outils numériques, afin d’explorer et exprimer leur rapport au temp ...
traam, projet, histoire des arts Yoan Fontaine; Julien Delrieu

haut de page

Pour faire un lien, saisissez l'adresse complète du site web (http://www.siteweb.fr) ou du mail.


écoutez le mot à saisir

lettres - Rectorat de l'Académie de Nantes