Contenu

lettres

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres > enseignement > projets

vanités contemporaines : organiser une exposition virtuelle et un concours artistique sur l’ENT de l’établissement

mis à jour le 26/06/2018


vignette

Dans le cadre d’un travail sur le temps en poésie et dans les arts, les élèves réalisent des vanités contemporaines en utilisant des outils numériques, afin d’explorer et exprimer leur rapport au temps, au monde, à la société. Cette démarche créative leur permet de s’approprier les questionnements abordés dans les œuvres étudiées, d’interroger un genre artistique, la vanité, et de réfléchir à la question de ses reprises et variations selon les époques. Ce travail donne lieu à une exposition virtuelle et à un concours sur l’ENT de l’établissement.

mots clés : traam, projet, histoire des arts


vignette traam

Contexte

Les outils numériques
Les élèves ont déjà été familiarisés au cours de différents travaux à l’usage des outils numériques : logiciels d’images, de vidéo, d’enregistrement audio ; applications pour créer des sites internet ; outils collaboratifs pour coopérer. Dans le cadre de ce projet, ils devront réinvestir et développer ces pratiques. L’entraide entre pairs est encouragée. Cependant, l’activité peut aussi être l’occasion d’initier les élèves à certains usages, comme celui du logiciel de retouche d’images dont les fonctionnalités peuvent être exploitées dans le cadre du travail demandé : filtres, découpages et collage de fragments d’images par le biais des calques…
A titre d’exemple, le logiciel gratuit PhotoFiltre peut être utilisé.
Lien de téléchargement, documentation et tutoriels : http://www.photofiltre-studio.com/news.htm

Une démarche artistique
Certains élèves suivent un enseignement artistique en enseignement de spécialité ou facultatif : musique, théâtre, arts plastiques. Ils ont donc la possibilité de réinvestir des connaissances et savoir-faire menés dans ces disciplines et de se faire conseiller par leurs professeurs. Le projet peut toutefois être mené sans que les élèves suivent ce type d’enseignement.

La question du temps et la quête de sens
L’activité se situe dans le cadre d’un travail plus vaste sur la question du temps et de la quête de sens, en lien avec les objets d’étude de la classe 1ère en français "Poésie et quête de sens du Moyen Age à aujourd’hui" et "Les réécritures, du XVIIe siècle à nos jours".
Les élèves étudient une œuvre intégrale, Alcools de Guillaume Apollinaire, à travers un parcours qui les conduits à analyser le rapport du poète au temps et à mesurer les influences des avant-gardes (cubisme, futurisme) sur la composition et la conception du recueil et des poèmes.
vignette 1
L’analyse de l’œuvre est complétée par l’étude d’un groupement de textes sur la question de la fuite du temps et de la quête de sens dans la poésie du Moyen Age à nos jours. Les élèves étudient les différentes postures adoptées par les auteurs face au sentiment de fragilité de l’existence. Au cours de ce travail, un tableau, appartenant au genre de la vanité est analysé : "Vanité" de Philippe de Champaigne, datant de la première moitié du XVIIe. Ils complètent leurs connaissances par une recherche sur ce genre, ses reprises et ses variations du XVIIe siècle à l’époque contemporaine, par des artistes comme Roman Opalka, James Hopkins, Nicolas Rubinstein, Damien Hirst…

vignette 2Enfin, une sortie associant une découverte du patrimoine local et un atelier d’écriture a lieu au musée de Tessé, qui expose la vanité de Philippe de Champaigne (voir la ressource pédagogique) et, dans son parc, l’œuvre du sculpteur Jean-Bernard Métais, "Temps Imparti (1999-2002)", "gigantesque volume en verre et miroirs de 8x 8 x 7 m dans lequel s'écoulent, d'une façon cyclique, plus de 30 tonnes de sables" (http://www.jbmetais.com/index-fr.php?act=article&id=22).

Les élèves prolongent ce parcours en choisissant un recueil poétique contemporain parmi le fond du CDI. Ils doivent rendre compte du cheminement sensible de leur lecture à travers une présentation d’un choix de poèmes.

Projet

La consigne proposéeimage vanité
Les élèves doivent créer des vanités contemporaines en utilisant des outils numériques. Les productions seront accompagnées d’une présentation orale et d’un texte destiné à expliciter et argumenter les intentions, les choix, les démarches.

La démarche négociée
La phase d’analyse de la consigne conduit la classe à interroger le genre de la vanité et à négocier des ouvertures pour traiter le sujet : présence implicite ou symbolique du crâne, utilisation de techniques et de genres artistiques variés (photo-montages, dessins, photographies d’installations ou de textes manuscrits comme des poèmes, performances filmées ou enregistrées, chanson, musique). La production numérique ouvre même la porte à des combinaisons de médias réunies sur un site internet ou à des productions augmentées et enrichies par le biais d’hyperliens par exemple. La réflexion menée, inscrite dans une tension entre la reprise d’éléments de la tradition et le nouvel éclairage que permettent les techniques contemporaines, permet ainsi de réinventer les démarches artistiques en les nourrissant de tous les possibles offerts par les outils informatiques.
La dimension numérique est elle-même interrogée : une production plastique ou écrite, qui serait photographiée, a-t-elle valeur de production numérique ?

image vanité 15Favoriser la créativité pour explorer, interroger et réinventer la réflexion artistique sur le temps
Le projet de créer une vanité contemporaine conduit les élèves à interroger leur propre rapport au monde à travers la perspective de la question du temps qui passe : lorsque la vie est perçue dans sa fragilité, qu’est-ce qui est important, essentiel, l’est moins, pas du tout ?
Différentes voies et postures sont alors explorées, qu’il s’agira de traduire par une démarche artistique : critique de la société de consommation ou de la vanité des écrans, engagement pour des causes sociales, éloge de la nature, de la beauté, des liens humains… Les élèves sont donc conduits à s’approprier les questionnements et les démarches des artistes étudiés.
Le projet vise, dans la perspective de l’histoire des arts au lycée, à susciter, chez l’élève, le désir de construire une culture personnelle, développer chez lui une créativité nourrie de la rencontre avec des œuvres, de lui fournir des outils d’analyse de son environnement économique, social et culturel et de l’informer des parcours de formation et des métiers liés aux différents domaines artistques et culturels.

Diffuser les œuvres : une exposition, un concours… et le descriptif de l’épreuve orale de l’EAF
preziLesconcours de vanité 2 élèves réalisent une exposition virtuelle sur Prezi. Les productions sont numérotées et classées en plusieurs catégories selon les types de productions (dessin / installations photographiées / montage photo…).
Ils organisent ensuite un concours dans l’établissement par le biais d’un formulaire sur l’Environnement Numérique de Travail. Le QCM reprend les numéros des œuvres qui sont utilisées sur l’exposition virtuelle du Prezi. Chaque élève vote dans chaque catégorie pour l'œuvre qu'il préfère.
La production intégrera ensuite le descriptif des élèves pour l’oral, par le biais de captures d’écran dans le cas d’œuvres numériques. Ils pourront ainsi prendre appui sur leur travail pour expliquer cette activité et les liens avec les séquences étudiées.                 Exemple d'exposition virtuelle

Objectifs

En lettres, des compétences d’écriture argumentative sont travaillées. La démarche conduit également les élèves à s’approprier et approfondir les questionnements abordés au cours de la lecture de l’œuvre intégrale et du groupement de texte, articulant ainsi les compétences de lecture avec une démarche de création. Enfin, les notions liées aux objets d’étude abordés sont réinvesties, comme les formes et techniques de réécriture.
En histoire des arts, les élèves approfondissent leurs connaissances du patrimoine local et d’un genre pictural qu’ils réinterrogent en l’investissant par la réalisation d’une production artistique.
L’activité vise enfin à développer des compétences transversales : usages du numérique, autonomie et initiative.

Déroulement

Étape 1 : le travail sur les vanités (1 heure)
Lors d’une première séance, les élèves mènent une recherche sur le genre de la vanité : ils doivent constituer un corpus de différentes œuvres de façon à définir le genre. Pour cela, ils sont chargés d’expliquer la fonction du crâne sur les œuvres et le sens du mot "vanité". La question les engage donc dans l’interprétation des œuvres : critique de la vanité des biens terrestres et des fausses valeurs pour valoriser d’autres aspects de l’existence comme la vie spirituelle, notamment dans les œuvres du XVIIe siècle.
Un temps de partage et d’échange permet de définir collectivement le genre et de montrer ses variations à travers l’histoire. La question de la « réécriture » est abordée.

Étape 2 : présentation du projet, définition des consignes de travail et recherche d’idées (1 heure)

Analyse et négociation du sujetimage vanité
La consigne du projet est donnée aux élèves : ils doivent créer une vanité contemporaine.
Le sujet est discuté et les élèves négocient une ouverture plus large du sujet : il s’agira d’élaborer une œuvre contemporaine qui exprimera un rapport au temps, et qui s’inspirera ou fera référence au genre de la vanité, dans un processus de réécriture : formes comme les emprunts (citation, allusion), les variations, les imitations (pastiche, parodie) ; techniques comme la transposition, l’adaptation, l’amplification ou la réduction.

Dégager des pistes de contenus et de démarches par petits groupes
Un temps de réflexion par petits groupes puis d’échange collectif permet de mettre à jour quelques pistes de travail.
Les fonctions de la vanité dans le monde contemporain sont abordées : dénonciation d’une société matérialiste fondée sur le consumérisme, perte de temps et d’un rapport direct à la vie et aux autres par une existence virtuelle (usages d’écrans, de réseaux sociaux), expression plus universelle d’une angoisse face au temps qui passe, rappel des valeurs essentielles à saisir, éloge paradoxal de la vie, nécessité d’un engagement social.

image vanité 10Des démarches sont également réfléchies : utilisation de motifs ou de symboles (argent, la fleur, le sablier) mais actualisés (téléphones, ordinateurs…), possibilité de détourner des œuvres existantes en substituant des objets (la tulipe et le sablier du tableau de Philipe de Champaigne), dimension engagée en dénonçant des injustices sociales par la présence d’images ou d’icônes, interactions textes et images.
Différentes techniques sont envisagées : travail de l’image par des logiciels comme "Photofiltre", liens entre la dimension plastiques et l’écriture, performance du corps ou de la voix saisis par l’enregistrement sonore ou vidéo.



Mettre en commun
Les pistes trouvées sont ensuite mises en commun pour que les élèves puissent se nourrir des idées des autres.

Étape 3 : la réalisation du projet (1 à 2 heures)
vidéo vanitésLes élèves disposent d’un temps d’activité en salle informatique. On ressence collectivement les outils à leur disposition : logiciel de retouche d’image, de montage vidéo, suite bureautique, espaces collaboratifs.
Ce temps de travail est assez libre, chacun cheminant en fonction de ses idées et des outils qu’il emploie pour les mettre en œuvre.
Le travail est donné à poursuivre à la maison, puis un nouveau temps en classe est ménagé pour orienter les élèves, qui se conseillent mutuellement sur leurs démarches et l’utilisation des outils.
La question du droit à l’image se pose : quelles images, trouvées sur Internet, peut-on récupérer, couper, réutiliser ?
Les grands principes sont rappelés (http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/numerique-et-enseignement/reperes/numerique-responsable-600355.kjsp?RH=TICE) et des sites d’images libres sont proposées (http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/lettres/bibliotheque/ressources-libres-de-droits-images-textes-sons-musiques-1021545.kjsp?RH=1366611537547).

image vanité 11

Étape 4 : présentation des productions
Les productions sont présentées oralement en classe. Les élèves argumentent leur choix et expliquent leur démarche. L’interaction avec la classe permet de réfléchir aux techniques et enjeux abordés.

Étape 5 : réalisation de l’exposition et du concours
Au lycée Paul Scarron, les vanités sélectionnées peuvent être diffusées en flux vidéo sur les télévisions réparties dans l'établissement dans les lieux de vie des élèves.
 

Bilan

Facilitation numérique
La dimension numérique du travail favorise la pédagogie de projet et de chef d’œuvre pour rendre les élèves acteurs et créateurs. Ils peuvent ainsi créer des œuvres, les enrichir, les diffuser.

Investissement créatif et explorations artistiques
L’activité, en facilitant la création de points de contacts entre les contextes artistiques passés et contemporains, crée un rapport plus intime aux œuvres qui viennent plus directement participer à la construction personnelle des élèves.

Ressources

• Les Vanités dans la peinture au 17ème siècle, catalogue d'exposition du musée de Caen, 1990
• Daniel ARASSE, Le Détail. Pour une histoire rapprochée de la peinture, pages 277-280, Champs/Flammarion, 1999
• Vanités contemporaines, Cueco, Fabre, Favier, Greenaway, Titus-Carmel, Le Gac, Opalka, Orlac, Rustin. Cercle d'Art, collection Diagonales, 2002, Paris
• Mélancolie, génie et folie en occident, catalogue d'exposition. Réunion des Musées Nationaux /Gallimard, 2005, Paris
• Norbert SCHNEIDER, Les natures mortes, Taschen, 1999
• Ex voto et vanités, peintures d'Henri Cueco, catalogue d'exposition, musée des Beaux-Arts de Chartres, 1999
• Les Vanités dans l'art contemporain, sous la direction d'Anne-Marie Charbonneaux. Flammarion, 2005
"allégorie de la vie humaine" de Philippe de Champaigne, ressource de l’académie de Nantes

Production

Exemples de travaux d'élèves :
  • sites internet associant plusieurs médias : texte, image, son, vidéo
  • performances et leur captation vidéo ou audio : lecture oralisée avec accompagnement musical, jeux du corps
  • montages d’images à partir de logiciels
  • textes mis en page puis photographiés
 
auteur(s) :

Julien Delrieu, lycée Paul Scarron, Sillé-le-Guillaume
Yoan Fontaine, lycée Bellevue, Le Mans

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe, espace documentaire, salle multimedia

référence aux programmes : Programme d’histoire des arts en lycée, dans le cadre de l’enseignement généralisé.
http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf (pages 13 à 19)

ressources associées

vignette facettes numériques du romantisme : réaliser une exposition virtuelle pour explorer un mouvement littéraire et construire une culture artistique 25/06/2018
Afin d’approfondir la connaissance du mouvement romantique, les élèves réalisent une exposition virtuelle : ils mènent des recherches sur différents thèmes et rassemblent des extraits d’œuvres littéra ...
traam, projet, écriture, histoire des arts, romantisme Yoan Fontaine
vignette l’utopie d’un lycée humaniste idéal : défense et illustration numérique 25/06/2018
"Concevez l’utopie de votre cité scolaire idéale." En lien avec une séquence sur l’éducation humaniste, l’architecture et l’utopie à la Renaissance les groupes d’élèves élaborent le programme ...
traam, projet, écriture, histoire des arts, architecture, humanisme Julien Delrieu; Yoan Fontaine

haut de page

Pour faire un lien, saisissez l'adresse complète du site web (http://www.siteweb.fr) ou du mail.


écoutez le mot à saisir

lettres - Rectorat de l'Académie de Nantes