Contenu

lettres

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > lettres > enseignement > séances

interroger une œuvre par une analyse comparée d'affiches de film : Madame Bovary

mis à jour le 07/07/2014


vignette bovary.jpg

Pour interroger le sens d'un personnage d'une œuvre intégrale, Madame Bovary de Flaubert, les élèves doivent analyser et comparer les choix d'affiches de films pour en comprendre les enjeux : les adaptations cinématographiques de Vincente Minnelli et de Claude Chabrol.

mots clés : lecture de l'image, affiches, Madame Bovary, Vincente Minnelli, Claude Chabrol, Madame Bovary, Flaubert


Contexte

En classe de Première, à propos de l'objet d'étude "le personnage de roman du 17e siècle à nos jours", une séquence propose l'étude de Madame Bovary de Gustave Flaubert, en se focalisant sur le personnage d'Emma : une anti-héroïne mélancolique, ou une femme qui revendique sa liberté dans l'univers sclérosé des conventions bourgeoises ?

Projet

Mettre l'œuvre en résonance
Le parcours vise à faire s'interroger sur une œuvre littéraire, Madame Bovary, par l'intermédiaire d'adaptations cinématographiques et les choix d'interprétation qu'elles proposent. Il s'agit donc de faire dialoguer le roman avec d'autres œuvres artistiques qui en sont inspirées, pour interroger son sens et sa portée.

De Minnelli à Chabrol
Les élèves découvrent les affiches de deux adaptations. L'une, proprement hollywoodienne, est réalisée par Vincente Minnelli, et l'autre, de Claude Chabrol, se veut une adaptation fidèle de l'œuvre.

Passage à l'acte
Il sera demandé aux élèves, en fin de parcours, de réaliser leur propre affiche pour exprimer leur vision de l'œuvre et des personnages.





 

Démarche et mise en œuvre

Pour mettre en lumière les enjeux de cette première représentation donnée aux spectateurs, les élèves doivent faire une étude comparative de ces deux affiches, dégager les points communs et les différences pour réfléchir sur leur but respectif.
Il disposent de ces documents sous forme numérique pour les analyser en couleur et d'un accès internet pour effectuer une recherche sur les films.
Lors de la correction, ces affiches, en couleur, sont projetées sur le tableau afin de mener au mieux leur analyse, faite comme pour une œuvre picturale. Une partie du tableau est réservée à la mise en place des réponses aboutissant nécessairement à la construction d'une interprétation.
 




la synthèse de l'analyse comparée :


Synthèse

Deux affiches, deux buts différents. La première, destinée à un public américain fonctionne comme un incipit de roman alors que la seconde, destinée à un public français, supposé avoir lu Madame Bovary, n'est  qu'un simple rappel allusif de l'œuvre.

Bilan du parcours

Ce travail s'est révélé particulièrement intéressant. Il a permis aux élèves de réinvestir leur connaissance des fonctions de l'incipit, et de s'apercevoir que cela pouvait s'appliquer à une image à laquelle, en tant que spectateur, ils ne prêtent guère d'attention. D'autre part, l'affiche de Claude Chabrol est remarquable par l'implicite culturel qu'elle suppose. Ce qui a été bien perçu des élèves qui, eux, avaient lu Madame Bovary.
En lecture complémentaire, une courte critique de l'adaptation de Vincente Minnelli et un entretien, intitulé "Une écriture très visuelle", de Claude Chabrol, extrait de Flaubert, Madame Bovary, Collection Les écrivains du Bac, Éditions Gallimard, 1993, ont été proposés aux élèves afin d'être plus sensibles aux techniques cinématographiques utilisées par ces deux réalisateurs lors de la vue des passages choisis.
Le travail peut ensuite être complété par une analyse comparée de différentes séquences des deux adaptations.
 
auteur(s) :

Pascal Doisneau, lycée Victor Hugo de Château-Gontier

information(s) pédagogique(s)

niveau : 1ère

type pédagogique : activité de découverte

public visé : enseignant

contexte d'usage : classe

référence aux programmes :

ressource(s) principale(s)

vignette faire dialoguer une œuvre littéraire et un tableau : de L’Étranger à Nighthawks 30/03/2017
Dans le cadre de l'étude en oeuvre intégrale de "L’Étranger", une séance d'analyse de l'image conduit les élèves à établir des rapprochements entre le roman d'Albert Camus et l ...
lecture de l'image, peinture, histoire des arts Pascal Doisneau
vignette faire dialoguer une œuvre littéraire et un tableau : du Mariage de Figaro au Baiser à la dérobée 30/06/2016
En prolongement d'une séquence sur Le Mariage de Figaro, une séance d'analyse de l'image conduit les élèves à établir des rapprochements entre la pièce de Beaumarchais et le tableau de Jea ...
lecture de l'image, peinture, HDA Pascal Doisneau
vignette lippi.jpg faire dialoguer une œuvre littéraire et un tableau : de Tartuffe à La Femme au masque 08/11/2014
En prolongement d'une séquence sur Tartuffe, une séance d'analyse de l'image conduit les élèves à établir des rapprochements entre la pièce de Molière et le tableau de Lorenzo Lippi, " ...
lecture de l'image, peinture, Lippi, Tartuffe, Molière, HDA Pascal Doisneau
vignette un projet d'édition pour rendre compte de l'étude d'une oeuvre intégrale : d' "Electre" aux "Remords d'Oreste" 19/03/2018
Comment réactiver les apprentissages menés pendant l’étude d’une œuvre intégrale de façon dynamique, en plaçant les élèves en activité ? Une tâche complexe conduit la classe à mener un travail éditori ...
lecture de l'image, peinture, histoire des arts, oeuvre intégrale Pascal Doisneau
vignette faire dialoguer une œuvre littéraire et un tableau : de L’École des femmes à La Dentellière 23/01/2019
Dans le cadre de l'étude d'une œuvre intégrale, L’École des femmes, une séance d'analyse de l'image conduit les élèves à établir des rapprochements, autour des valeurs sociales, éthiqu ...
lecture de l'image, peinture, histoire des arts, oeuvre intégrale Pascal Doisneau

haut de page

lettres - Rectorat de l'Académie de Nantes