Contenu

mathématiques

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > mathématiques > mutualisation > coup de coeur

coup de coeur

Cette rubrique, destinée principalement aux enseignants, est ouverte à tous les curieux des mathématiques, des mythes, des énigmes, des chiffres et des lettres...
Son ambition est moins de « coller à l'actualité » que de donner envie de découvrir des livres très divers - ouvrages scientifiques, romans, essais, livres d'énigmes - qui ont tous un point commun : les mathématiques.

Elle aimerait également suggérer que les mathématiques proposent parfois de courts chemins  vers la poésie, l'histoire, l'art, l'humour, car comme le stipule le « théorème » de Pierre Dac : « le plus court chemin d'un point à un autre est la ligne droite, à condition que les deux points soient bien en face l'un de l'autre »...

Le Dictionnaire universel des Créatrices, Editions des Femmes, BIBLIO BELIN SC, 2013


Notre collègue Anne Boyé, qui fut professeure agrégée de mathématiques au lycée Grand Air de La Baule et qui demeure chercheure associée en histoire des mathématiques au Centre François Viète de l'Université de Nantes, a dirigé la partie mathématique du « Dictionnaire universel des créatrices » dont la sortie a été célébrée en novembre dernier par l'UNESCO, partenaire dans la publication.

Anne Boyé, membre de l'association Femmes et mathématiques, se dépense sans compter pour promouvoir l'accession des filles aux mathématiques, notamment par le biais de ses conférences grand public.

Dressant, dans le dictionnaire, une galerie de femmes mathématiciennes, Anne Boyé constate qu'elles sont très rares avant la fin du 19ème siècle. L'absence d'un enseignement féminin digne de ce nom n'est pas l'une des moindres causes. N'oublions pas qu'en France, la loi Camille Sée établissant un enseignement secondaire public pour les filles ne date que de 1880. Grande avancée mais incomplète puisque le baccalauréat, porte d'accès à l'Université, leur est refusé : elles doivent se contenter du brevet supérieur. Et puis, beaucoup des femmes qui tentent néanmoins de se faire une place au soleil des mathématiques vivent dans l'ombre de leur mentor, père, frère ou mari, qui publie parfois leurs travaux en oubliant le nom de leur collaboratrice.

Puisqu'il s'agit ici d'un dictionnaire de créatrices, Anne Boyé s'est demandé ce que signifiait créer en mathématiques : inventer une nouvelle théorie, un nouvel objet, un nouveau résultat, une nouvelle méthode, un nouveau langage. Dans tous ces domaines, les femmes marquent l'histoire de leur empreinte.

Lorsque l'une d'entre elles bénéficie d'une reconnaissance - accueil dans une académie, chaire universitaire - cela ne manque pas d'avoir un effet d'encouragement pour ses consœurs. Au tournant des 19ème et 20ème siècles, apparaît ainsi un triangle d'or des mathématiques féminines reliant Bryn Mawr College (Pennsylvanie),  Girton College (Cambridge) et Göttingen.

Mais la route demeure semée d'embûches et la situation est très contrastée d'un pays à l'autre. D'où l'importance d'associations comme Femmes et mathématiques (et ses homologues dans de nombreux pays du globe) qui œuvrent sans cesse pour inciter les filles à oser les mathématiques.
A notre petite échelle de professeurs de mathématiques, continuons à lutter nous aussi contre les clichés et à valoriser les modèles de réussites féminines contenus dans ce Dictionnaire universel des créatrices qui, s'ouvrant à tous les domaines de la création et comportant 12 000 entrées,  devrait trouver place dans tous nos CDI.

Colette Le Lay, professeure de mathématiques au Lycée Monge-La Chauvinière, Nantes.


haut de page

mathématiques - Rectorat de l'Académie de Nantes