Contenu

élèves allophones, enfants du voyage

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > élèves allophones, enfants du voyage > tous les articles

articles

c'est le printemps au collège Anne de Bretagne (Saint Herblain)

le printemps des poètes du Casnav

vignette-anne.jpg






         

 
 

_


Le collège Anne de Bretagne de Saint Herblain nous a cette année encore adressé quatre belles contributions. Que les interprètes collégiens soient félicitées ainsi que leur professeur de FLS, Domohina Vergniol.

______________________




"A Aurore", de George Sand, lu par Rhazia


Le même poème, lu cette fois par Lorenzo




"Demain, dès l'aube", de Victor Hugo, lu par Cristiana



"Romance", de François Coppée, lu par Nakul

___________________________________________________

Ci-dessous, les contributions du printemps 2015



 lu par Idrissa



lu par Tamari

*
Tout d'abord les élèves ont été invités à à réagir au mot "poésie" : celles que l'on a apprises en classe mais aussi celles qu'ils ont retenues de leur pays, de leur langue. Par la suite, je leur ai lu huit poésies préalablement choisies, et leur ai demandé laquelle avait le plus chanté à leurs oreilles. Le texte des huit poésies a été distribué  et lu silencieusement. Les thèmes (amour, nostalgie, guerre, printemps...) ont été inscrits au tableau et les élèves ont cherché à quelle poésie chacun était associé. Cette recherche a permis aux élèves d'entrer un peu plus dans le texte et de justifier à partir de mots, de vers. Chaque poésie a été expliquée en fonction des questionnements des élèves. Pour finir, les élèves ont choisi chacun  la poésie qui leur parlait le plus dans le but de la lire et de l'enregistrer sur Audacity.

Les difficultés rencontrées : les enregistrements avec Audacity n'étaient pas de qualité, il a fallu les retravailler. Finalement, on a enregistré sur un téléphone portable, mais là encore, le son n'était pas performant. Je pense demander des mp3 l'année prochaine. 
Les autorisations de diffusion de l'enregistrement : leur format a fait peur aux élèves et aux parents, ce qui fait que sur 14 élèves sur le projet, finalement seulement 2 ont donné l'autorisation de diffusion.
 

haut de page

élèves allophones, enfants du voyage - Rectorat de l'Académie de Nantes