Contenu

élèves allophones, enfants du voyage

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > actions éducatives > élèves allophones, enfants du voyage > tous les articles

articles

c'est le printemps au collège Léon Tolstoï du Mans

le printemps des poètes du Casnav

logo-printemps-des-poetes-2012-600x568-casnav-vignette.jpg



         
 

_

 

Nous avons reçu du collège Tolstoï du Mans 4 interprétations libres de poèmes de notre corpus.

Bravo à eux et à leur professeur de FLS, Isabelle Bertrand, qui nous livre, en fin d'article, un témoignage* sur ce projet de classe !


Lecture par Ilya et Machaidze


Lecture par Issa et Soukana




Lecture par Jessica et Ivone





Lecture par Mariana




Bonjour,

C'est avec un peu de retard que je vous livre mes "petites" analyses ou impressions partagées  de notre travail de lecture et d'enregistrement de quelques unes des poésies proposées avec mon collègue , professeur d'éducation musicale, Monsieur Lala du collège LEON TOLSTOI au Mans.

Dans ma classe, 8 élèves ont participé à ce projet : deux passeront le DELF A1 le 19 mai 2015.
- Issa, non lecteur, grand débutant dans notre classe avec une grande détermination joyeuse à apprendre.
- Ilya. De grandes capacités intellectuelles mais une grande timidité qui l'a poussé vers le silence pendant ses premiers mois de scolarisation. Il fera un très bon DELF A1 en mai prochain.

Je parle, ici, de ces 2 apprenants car ce projet était un défi de premier ordre, pour eux : oser lire, s'entendre lire une autre langue que la leur devant tout un auditoire et savoir que ces enregistrements seront diffusés et écoutés furent une épreuve pour eux deux.
Finalement, ils ont relevé ce défi avec force et plaisir .....
Une joie (contenue pour Ilya mais bien réelle) de se sentir, enfin, apte à s'exprimer un plus en français, de pouvoir dépasser ses peurs de "mal faire" et de commencer à cheminer vers l'oral. C'est un enfant perfectionniste.
Quant à Issa, une joie démonstrative de pouvoir lire sa poésie en musique, sur du rap...un " lâcher-prise" envoûtant qui lui donne l'occasion, pendant une minute, de se libérer et de ressentir la langue (ici, française) autrement, plus intimement, dans l'oubli de ses difficultés ....

Je parle de ces 2 élèves car ce projet leur a permis, quelque peu, de se dévoiler et d'entreprendre à la veille de notre examen, un pas de plus vers notre langue parlée avec plus de plaisir encore et moins de peurs.

Les 6 autres apprenants,YARI, JESSICA, BOBO, YUMENG, IVONE, MARIANA ( niveau DELF A2) se sont également pris au jeu d'une lecture "théâtralisée", embellie par les morceaux de musique ... des morceaux recherchés sur le net, écoutés, réécoutés, présélectionnés et finalement choisis par leur soin avec l'aide de Monsieur Lala et de moi-même dans la compréhension profonde des poèmes, de leur message.

MERCI à Monsieur Lala d'avoir fait ce pas vers nous généreusement , si gentiment.

Ce fut un moment de joie, de détente mais aussi de travail (de mise en mots, dans diverses tonalités) qui visait aussi à souder un peu plus ce groupe , dans un projet commun....en laissant de côté les difficultés de lecture, les peurs individuelles et les préjugés de chacun sur les autres ( accents....).

Je pense aussi qu'ils auraient apprécié travailler sur d'autres poètes, de leur choix.... nous n'avons pas eu le temps de mieux nous organiser dans ce sens car les dates de remises de enregistrements étaient trop courtes. Expérience à renouveler avec plus de liberté sur le choix des poésies ou de l'écriture....en mélangeant langues française et d'origine. TOUT EST POSSIBLE.

Voilà, de petits commentaires tardifs à partir des poésies proposées dans le cadre de votre projet.... en espérant qu'ils vous conviennent. MERCI à vous de leur avoir fait voir notre langue sous un angle différent.

Cordialement,

Mlle Bertrand"
 
 

haut de page

élèves allophones, enfants du voyage - Rectorat de l'Académie de Nantes