Contenu

éducation physique et sportive

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation physique et sportive > plan_actu > thématiques > incontournable : évaluation

évaluer les filles en EPS

mis à jour le 25/06/2021


huot.png

Les filles sont régulièrement défavorisées dans les évaluations nationales aux examens en EPS. Or, il est possible de modifier ces résultats afin de rétablir plus d'équité. Une modification des référentiels est nécessaire. Elle passe par la rédaction de critères d'évaluation basée sur les enjeux de formation définis par chaque établissement. Elle se construit aussi autour des contenus d'enseignement sélectionnés et l'identification des apprentissages fondamentaux que les élèves élaborent au fil des séances. Dans le même temps, la mesure du résultat, de la performance sportive doivent céder le pas à l'expertise des connaissances EPS fondamentales en actes : les compétences personnelles.

mots clés : e-novEPS21, partie1, HUOT


Introduction

Depuis de nombreuses années en France, les moyennes des notes des filles aux examens en Education Physique et Sportive (EPS) sont inférieures de 1 à 3 points à celles des garçons. A priori, rien ne justifie que les filles réussissent moins bien que les garçons. Est-ce un problème d’apprentissage voire, d’enseignement ou est-ce un effet pervers du mode d'évaluation aux examens ?

Rechercher les causes de cette situation inégalitaire c’est indirectement, questionner ce qui est enseigné et évalué. Une première hypothèse de réflexion consiste à dire que les contenus d’enseignement et les évaluations sont genrés au point d’engendrer iniquité de traitement face à l'examen entre les filles et les garçons. Une seconde hypothèse liée à la précédente échafaude l'idée que les programmes EPS sont aussi genrés et que leur mise en œuvre dans les enseignements, les apprentissages et les évaluations engendre leur lot d'iniquité et ce depuis plusieurs décennies.

Après avoir fait un modeste état des lieux de la situation des filles et des garçons en termes de notation aux examens, une approche plus spécifique des référentiels d'évaluation passés, actuels et à venir fait émerger quelques perspectives ou actions possibles pour modifier le rapport filles/garçons et proposer aux uns et aux unes les mêmes chances d’accès à la réussite.


 
auteur(s) :

Francis HUOT, agrégé EPS - Nantes (44)

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant, inspecteur, chef d'établissement

contexte d'usage : milieu professionnel

référence aux programmes : programme lycée 2019

fichier joint

information(s) technique(s) : pdf 12 pages

taille : 710 ko ;

documents complémentaires

document
- JODELET (D.),Place de l'expérience vécue dans les processus de formation des représentations sociales, Les Presses universitaires de Rennes, 2006
site web
- Bulletin officiel n°17 du 23 avril 2015 – décret n°2015-372 du 31-3-2015, Le Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture
ressource
- BENETEAU (D.) « Elle + Lui = Moi », e-novEPS n°21, Juin 2021, La construction de compétencese-novEPS n°2 janvier 2012, Les pratiques d’évaluation, e-novEPS n°4 janvier 2013,  Ce qu’il y a à apprendre, e-novEPS n°12 janvier 2017
- EVAIN (D.) « Logique interne et formes de pratique physique », e-novEPS n°19, juin 2020
- MOLLON (T.) ROUGNANT (T.) « Eternelles secondes ou fausses premières en EPS ? », e-novEPS n°21, Juin 2021
- ROLAN (M.) « Désapprendre les stéréotypes en EPS « , e-novEPS n°21, Juin 2021

haut de page

éducation physique et sportive - Rectorat de l'Académie de Nantes