Contenu

éducation physique et sportive

Recherche simple Vous recherchez ...

espace pédagogique > disciplines du second degré > éducation physique et sportive > plan_actu > thématiques > incontournable : différenciation

le rapport conduites typiques-ressources, au service de la différenciation

mis à jour le 27/06/2012


MoreauOussenekan.jpg

La différenciation peut se mettre en place, par analyse des conduites typiques des élèves et des ressources qu'ils mobilisent. Elle s'opérationalise par des propositions de situations d'apprentissage adaptées au profil de l'élève. Cette démarche d'apprentissage est souvent prise en charge par l'enseignant lui-même, et  peut aussi être dévoluée à l'élève à condition, de lui donner les connaissances pour décrypter son comportement moteur.

mots clés : CP1, CP2, e-novEPS3, conduites typiques, ressources, CMS, partie2, Moreau, Oussénékan


"Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente" (Saint-Exupéry, lettre à un otage)

Cette position de Saint-Exupéry éclaire favorablement la différence. Cependant, si aider tous les élèves à s'épanouir peut constituer un objectif, la route est semée d'embûches. Les élèves ont besoin pour réussir pleinement leur intégration sociale, d'acquérir des savoirs communs. Comment prendre en compte toutes les différences, manifestes chez chacun des élèves tout en leur permettant d'intégrer dans le même temps un socle commun de savoirs fixés par les différents programmes ?

Cette délicate opération peut trouver une réponse dans la structuration même de la leçon organisée en trois temps :

  • le premier temps est celui de l'identification des ressources dont dispose l'élève pour aborder la pratique- support, à partir d'une analyse de ses conduites typiques.
  • Le second temps se veut proposer des tâches-obstacles adaptées à chacun, selon ses besoins identifiés.
  • Enfin, le troisième temps permet à chaque élève, par l'auto ou la co-évaluation, de prendre la mesure de ses progrès.

Toutefois, dans le cadre de cet article, seules les deux premières parties seront traitées.

La démarche d'analyse présentée ici s'opère du point de vue de l'enseignant, mais elle peut aussi être transférée à l'élève, pour le rendre à la fois acteur, mais aussi auteur de ses apprentissages. C'est l'élève qui analyse sa conduite, l'interprète, puis choisit des situations d'apprentissages qui l'aideront à dépasser ses difficultés pour atteindre la compétence attendue dans l'activité support. C'est donc à partir du regard de l'enseignant et de l'élève que cet article se propose d'envisager l'individualisation et la personnalisation des apprentissages.
 
auteur(s) :

Sylvain MOREAU, professeur agrégé EPS - Couëron

contributeur(s) :

Jean-Pierre OUSSENEKAN, professeur EPS - Laval

information(s) pédagogique(s)

niveau : tous niveaux

type pédagogique : démarche pédagogique

public visé : enseignant, chef d'établissement, parent, élève

contexte d'usage :

référence aux programmes : Programme en EPS collège 2008, LP 2009, lycée 2010...
BO N°6 du 28 août 2008.

fichier joint

information(s) technique(s) : Fichier PDF de 6 pages

taille : 125 Ko ;

haut de page

éducation physique et sportive - Rectorat de l'Académie de Nantes